Le bon petit diable*

Imprimer

images.jpegQuand il était enfant, dans la banlieue de la petite ville, il aimait jouer au diable avec un masque en papier mâché et une cape noire. C'était son rôle préféré. Il se tournait vers sa maman, qui riait aux éclats, et il lui demandait:

« Quand je serai grand, qu'est-ce que tu veux que je sois ? »

C'était un enfant doux, obéissant. Il aurait fait n'importe quoi pour se faire aimer de sa mère.

Elle répondait :

« Tu seras toujours mon petit garçon ! »

Il était malicieux, rieur, il plaisantait de tout. Mais il aimait jouer, s'entourer de jolies filles, taper dans un ballon, se déguiser. Il ne serait jamais instituteur ou fonctionnaire. Il ne se marierait jamais. Il ne serait jamais un père de famille comme les autres.

À cet instant, il se rappelle une discussion qu'il a eue avec Le Baron, son agent artistique, il y a très longtemps.

« Tu vis dans le regret, mon vieux !

— Quel regret ?

— Tu aimerais être à la fois noir, juif, femme, socialiste et pédé !

— Rien que ça !

— Tu ne crois pas que c'est un peu trop ?

— Moi qui ne postule humblement qu'à deux de ces distinctions, je puis t'assurer que ce n'est pas commode !

— Pourquoi ?

— Tu es trop ambitieux ! »

*extrait d'un roman en chantier.

Lien permanent Catégories : Work in progress 5 commentaires

Commentaires

  • Oui...... pas très clair? Qui parle à qui? Qui est l’ambitieux?

    J’attends la suite.....

  • Cela devient heureusement de moins en moins ambitieux. Il faudra bientot trouver d`autres sources d`inspiration. Par exemple etre a la fois un veau d`abattoir, un poulet de batterie ou un singe de laboratoire. Cela dit, je constate que personne ne veut etre réfugié afghan, palestinien privé de son lopin de terre, paysan mexicain obligé pour faire vivre sa famille de faire le sicario pour un baron de la drogue (si si, ca existe), ou meme simplement sdf.

  • Trop bien éduqué JMO pour ne pas vous dire que ce blog n’est pas fait pour des individus qui viennent salir de leur retraite hongroise les sujets des blogs! Pierre Jenni en a fait l’expérience.

    JMO. J’ai un autre sujet de roman pour vous sur le cirque, signé par deux machos!

    Bonne journée JMO et à bientôt ......

  • Entre nous soit dit monsieur Olivier, si vous laissez un anonyme mal embouché que je ne connais ni d`Eve ni d`Adam m`insulter personnellement sur votre blog, soyez assez bon pour publier aussi ma réponse. Évidemment, le mieux est de ne pas publier les attaques personnelles de personnages suffisamment idiots, mal élevés et laches pour distiller leur venin anonymement. Par ailleurs et je ne suis pas le premier a le dire, cette blogosphere gagnerait certainement en intelligence et en civilité a ne pas publier de commentaires anonymes, tout au moins lorsqu`ils sont malappris et insultants. Merci pour votre compréhension.

  • Suis dans l'attente JMO :)

Les commentaires sont fermés.