Requiem pour Ben Laden

Imprimer

images-2.jpegAinsi donc il repose, par mille mètres de fond, dans la Mer d'Oman, dévoré par les congres et les murènes.

Comme les passagers des avions qu'il a fait exploser, un peu partout, dans le monde, depuis vingt ans, sans leur réserver d'autre sépulture que la mer immense.

Honnêtement, qui s'en soucie ? Qu'un homme soit exécuté, assassiné, voire même torturé, puis livré en pâture aux requins, quand cet homme a lui-même organisé la mort de milliers d'innocents ? À part quelques nostalgiques de la guerre terroriste, une poignée de pusillanimes de gauche et de droite, effarouchés qu'on viole ainsi le sacro-saint « droit international », personne ne regrettera Ben Laden, triste pitre barbu, idéologue à la petite semaine, philosophe pour classes élémentaires. Quel autre message que celui de la violence — parfaitement aveugle – a-t-il porté au jour ? Quelle vision messianique ? Quel projet d'avenir ?

Il repose, par mille mètres de fond, mangé par les requins, et bientôt on l'aura oublié. Seul restera le souvenir, indélébile, du sang qu'il aura fait verser.

Dessin de Patrick Chappatte, paru dans Le Temps du mardi 3 mai 2011.


Lien permanent Catégories : all that jazz 8 commentaires

Commentaires

  • Les démocraties admettent toutes que les pires criminels ont aussi droit à un avocat.

  • Pas de congres ni de murènes en ces lieux et à ces profondeurs.

  • "Les démocraties admettent toutes que les pires criminels ont aussi droit à un avocat."
    Merci de cette démonstration de votre inanité, RM.

  • Je vous propose de ne plus jamais parler de "musulmans" mais des adorateurs de Ben Laden, au vu des commentaires qui ressortent maintenant.

  • Ben Laden a rejoint les 1000 vierges au Paradis et non les requins, comme semble le dire JMO. Il n'attendait que ce moment-là. Quitter les neuf "meuf" du bunker.
    Et aux femmes sur terre et sur les blogs qui pleurent sa disparition, il ne tenait qu'à elles d'être utilisées comme bouclier humain!!!

  • "Il repose, par mille mètres de fond, mangé par les requins,"


    Combien de requins morts empoisonnés... vont-ils s'échouer?!!!!!

    "Et aux femmes sur terre et sur les blogs qui pleurent sa disparition,"

    Vous ne croyez pas si bien dire Noëlle Ribordy. Nous avons des fans du terrorisme à grande échelle:

    "La disparition d'Oussama Ben Laden


    Je suis profondément attristée par l'annonce de la mort d'Oussama Ben Laden. Non pas que je le connaisse ou que j'aie eu affaire à lui mais parce qu'il s'agit purement d'un assassinat volontaire qui assassine quelques autres personnes au passage.


    Plusieurs causes s'enchaînent dans mon dépit. Je ne pourrais pas les hiérarchiser tant elles s'entrechoquent en moi.

    La suite chez la négationnisto/antisémite "Le blog du bien-être-soi" et ce n'est pas triste: Un exemple de la plagiaire illettré islamiste au double langage:

    "Bonjour chère Madame,

    Ma première réaction à l'annonce de cette nouvelle fut une grande déception! Je me suis dit que c'était fini, qu'on ne saura jamais la vérité sur la tragédie du 11 septembre 2001. Tant de questions resteront à jamais sans réponses! Aux oubliettes, justice et droit! Et dire qu'il y en a qui se sont satisfaits de cette exécution sommaire et fantasment déjà sur un monde désormais plus "bisous nounours" depuis qu'on s'est débarrassé de l'incarnation du Mal! Je crains que le réveil ne risque d'être très brutal. Ben Laden est mort (s'il n'a jamais commis d'assassinats, tant mieux pour lui, et s'il a du sang sur les mains, son calvaire ne fait que commencer!)
    (.....)


    Ecrit par : zakia | 03 mai 2011

  • kill Bin 2

    Le scénario qui sort de l’eau :
    Quelques minutes avant l’irruption des américains dans l’intimité de l’ennemi public numéro 1…
    Oussama écoutait pour la dernière fois sa profession de Foi… à la gloire d’Allah.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/kill-bin-2/

Les commentaires sont fermés.