Les Césars de la haine !

Imprimer

images-1.jpegLe cinéma est un petit monde — surtout en France. Un microcosme ruminant ses envies, ses frustrations, ses rancœurs et ses rancunes, ses amours et surtout, désormais, ses haines tenaces. La cérémonie des Césars 2020 en a donné, une fois encore, le triste exemple…

Le feu couvait dans les coulisses, entretenu par les féministes, les racialistes, les communautaristes et quelques autres. Il a embrasé toute la salle (et les écrans) lors d'une cérémonie consternante de médiocrité pendant laquelle l'« animatrice » (Florence Foresti) a multiplié les blagues antisémites, sans provoquer la moindre réaction des spectateurs. Le malaise grandissait. On guettait l'incident. Qui allait mettre le feu aux poudres ?

Alors lune de miel ou lune de fiel ?

Pourtant, il y a eu de beaux moments dans cette soirée. Fanny Ardant, meilleur second rôle pour « La Belle époque », le beau film de Nicolas Bedos (mâle-blanc-cisgenre : ouh !) osant prononcer le nom de Polanski — le diable en personne — qu'on ne prononce jamais en vain. Et le sacre de Roschdy Zem, acteur prodigieux dans « Roubaix, une lumière », l'admirable film d'Arnaud Desplechin (pour moi, le meilleur film de l'année).

Pourquoi ne pas fêter aussi l'intensité du jeu, l'intelligence, l'humanité ? Le cinéma, porté à ce degré d'incandescence, peut ouvrir sur l'amour, l'écoute des autres, le refus de la justice populaire et haineuse. Mais je rêve, sans doute. Ce soir-là, le malaise s'était installé. Le terrorisme régnait en maître. Il ne manquait plus que les kalachnikovs…

Ces Césars de la haine étaient sans doute les derniers. Et heureusement. On voit mal comment ce petit monde en guerre perpétuelle pourrait se réconcilier et fêter, main dans la main, sourire aux lèvres, les meilleurs films de l'année. La déchirure est trop profonde. Quand les Anglais ou les Américains se réunissent pour célébrer dignement le 7ème art, les Français, un peu perdus, laissent s'exhaler leur haine.

C'est triste et dommage. Le cinéma vaut mieux que ça !

Lien permanent Catégories : all that jazz 10 commentaires

Commentaires

  • Cette cérémonie pathétique est-elle le reflet, même misérable et ridicule, de la désagrégation sociétale du beau pays que fut la France ? Je ne veux pas le penser et pourtant...

  • Le problème, c'est qu'il faut bien admettre cette vérité crue : les Français adorent la Haine. On a un peu l'impression que c'est leur raison de vivre, leur drogue...
    S'ils n'avaient pas Macron, que deviendraient-ils donc ?
    Par conséquent, cette cérémonie a une longue vie devant elle.
    Ce qu'il y a de rigolo, c'est de se souvenir de la haine de la Suisse (envers la Suisse) il y a quelques années parce qu'on avait eu le culot d'obéir aux injonctions des USA et d'arrêter ce grand citoyen FRANÇAIS...

  • Monsieur Olivier, vous écrivez "l'« animatrice » (Florence Foresti) a multiplié les blagues antisémites, sans provoquer la moindre réaction des spectateurs."
    J'ai dû zapper la cérémonie. je ne vois pas à quoi vous faites allusion. Pourriez-vous préciser?

  • Polanski m´a tuer -dit le César. RIP.

  • @ Jean
    Avant la distribution du César du meilleur acteur - Sa tirade sur le dérèglement climatique " intérieur " de certains hommes qui se mettent à poil, elle fait allusion à Bruel puis nomme Weinstein, Epstein, DSK. Est-ce du demi-mot ?

  • @carnaval
    Merci pour ces précisions. Sincèrement je ne vois pas d'allusion directement (ou indirectement) antisémite dans ce que vous citez. Monsieur Olivier a certainement sa sensibilité propre comme chacun de nous.

  • @Carnaval Oui, on dirait bien. En tout cas, on est loin de la présomption d`innocence puisque je lis qu`il a lui-meme plaidé coupable pour rapports sexuels illégaux avec une mineur (https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Roman_Polanski) avant de prendre la poudre d`escampette.

  • @Jean Jarogh: Polanski a purgé sa peine pour des faits commis en 1977. En supposant qu'il ne l'ait pas purgée, les fait sont prescrits depuis longtemps. Il a pris la poudre d'escampette - et Samantha Geimer aussi - parce que le juge a décidé de revenir sur un point dans la procédure (je ne me souviens plus quoi, mais ça revenait à renvoyer Polanski en prison alors qu'il venait de purger sa peine) Samantha Geimer, quant à elle, en a plus que marre d'être instrumentalisée par tous ceux qui ont des comptes à régler avec Polanski. Il est "cocasse" que le film qui suscite toute cette haine aujourd'hui porte précisément sur l'affaire Dreyfuss.

    On dit que l'histoire ce répète et Polanski est le juif parfait sur lequel on n'aura jamais fini de taper.
    https://laregledujeu.org/2010/05/02/1395/je-ne-peux-plus-me-taire/

  • Excellent article de Causeur:

    - Ce n’est pas si courant d’assister, en direct, à un naufrage. Il y a même un certain plaisir à voir de si « belles personnes » sombrer, puis patauger, dans ce cloaque de l’agit-prop sociétale -

    - Être plus royaliste que le roi... Ce qu'on pourrait déduire de ces lignes :

    "Un raie de lumière cependant, dans cette ambiance délétère : l’entretien que Samantha Geimer a accordé à Peggy Sastre pour Slate.
    "Samantha Geimer, ... implore les féministes de lui foutre la paix : « Lorsque vous refusez qu’une victime pardonne et tourne la page pour satisfaire un besoin égoïste de haine et de punition, vous ne faites que blesser plus profondément ».

    https://www.causeur.fr/fanny-ardant-cesar-2020-2-173404
    https://www.causeur.fr/cesar-2020-polnski-noustoutes-ladj-ly-173374
    https://www.dreuz.info/2020/03/02/goldnadel-le-cesar-de-la-declaration-la-plus-stupide-a-la-comedienne-adele-haenel/

    Je n'ai pas regardé ces Césars. Mais j'aurais bien voulu être présente.....

    L'histoire Polanski se résume ainsi:
    Condamnation pour rapports sexuels illégaux et conséquences: Seule version que je connais depuis des lustres. - https://fr.wikipedia.org/wiki/Roman_Polanski

    Pour les incultes antisémites: Polanski, n'est pas Juif! Sa mère est catholique, quand bien même elle a des origines juives. Elle est catholique!
    La Judaïté d'un enfant est transmise par la mère! Ceci-dit pour fermer le clapet à ceux qui, comme Jean Jarogh, n'aiment pas en être gratifiés, lui qui s'est permis d'insulter G..., le prenant pour un juif. Hé oui! JJ, depuis sa Hongrie, où il vit, nous inonde de ses commentaires.
    Ce misogyne traite les femmes qui habitent les beaux quartiers de Champel de "vieilles rombières" - Commentaire d'un article de la TdG sur la votation des chiens. - Et quand on n'est pas d'accord avec lui, il vient en délateur sous un autre "pseudo" et clame votre identité, quand il vous confond avec sa mère ou les femmes qu'il a connues :

    *... vaut toujours mieux qu`une mémé pitbull qui-pue-du-bec." - Écrit par : Jean Jarogh 12h47 - lundi 16 septembre 2019 -

    " et la parano aux clébards," - Écrit par :saint Glé 15h40 - lundi 16 septembre 2019 "

    " la megere kipudubek," Écrit par : Jean Jarogh 18h50 - dimanche 11 août 2019

    "Si c`est ... Ne le gaspillez pas a répondre aux commentaires alzheimeresques de mémé-doberman-au-dentier-qui-pue-le-gefilte-fish avarié hehe.."

    Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 21 octobre 2017 (JEAN JAROGH/JJ)

    http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/02/06/ma-liste-favorite-pour-le-conseil-d-etat-2018-289470.html
    "Cirque Merdoucha" en l`horreur.. euh je veux en l`honneur de la star du cirque. - Écrit par : Jean Jarogh 15h54 - jeudi 15 août 2019

    "La vengeance est un plat qui se mange froid " dit le dicton!

    Je ne puis quitter sans poster ce passage de Wiki:

    "... Selon le quotidien Le Monde, Polanski verse 225 000 dollars, « ce qui met un terme au procès civil » Mais l'antisémitisme est tenace! Nous sommes en 2020!
    En 1997, Samantha Geimer dévoile publiquement lui avoir pardonné et a demandé à plusieurs reprises l'arrêt des poursuites à son encontre. Dans son autobiographie publiée en 2013, La Fille : Ma vie dans l'ombre de Roman Polanski, elle revient sur la traque dont elle a fait l'objet, affirme que « ma mésaventure avec Polanski ne m’a pas traumatisée, ni mentalement, ni physiquement » et ajoute « Si je devais choisir entre le viol et revivre ce qui s'est passé après, je choisirais le viol ».
    Elle confie correspondre ponctuellement par courriel avec le cinéaste depuis 2009 et s'exprime sur le pardon qu'on lui a « souvent reproché » :
    « Je ne souffre pas du syndrome de Stockholm. Je lui ai pardonné pour moi, pas pour lui. Tout le monde veut me voir traumatisée, brisée, mais c'était il y a trente-six ans, maintenant, ça va, merci. Et tant pis si je ne suis pas la victime idéale, celle que veulent voir les médias ou le procureur . (...)
    En 2009, l'affaire revient sur le devant de la scène lorsque Roman Polanski est arrêté à Zurich dans le cadre d'un traité d’entraide judiciaire pénale que la Suisse a signé avec les États-Unis et par lequel les deux parties s’engagent à se livrer réciproquement les personnes poursuivies pour des faits d’une certaine gravité. Le réalisateur passe deux mois en prison en Suisse avant d'être assigné huit mois à résidence. (...)
    En février 2010, le procureur chargé de l'affaire en 1977, Roger Gunson, déclare sous serment aux autorités américaines que le défunt juge Rittenband avait bien déclaré à toutes les parties que la peine de prison au pénitencier de Chino correspondait à la totalité de la peine que Roman Polanski devait et a exécuté.
    La justice américaine refuse cependant de faire parvenir son témoignage, placé sous scellés, aux autorités helvétiques, arguant du caractère confidentiel de la pièce, ce qui amène la Suisse à rejeter la demande d'extradition en juillet 2010117,120. En 2015, la Cour suprême de Pologne refuse à son tour une demande d'extradition des autorités américaines.

  • " elle fait allusion à Bruel? MDR , puis nomme Weinstein, ? des violées qui posent dans ses bras avec des décolletés plongeants - Epstein, Pas ses clients!? - DSK. "LOL! Une association de malfaiteurs qui, enfouie, rejaillira. Actuellement, plus aucun secret officiel n'est à l'abri!

    Voyons TROIS avec des femmes arrivistes..... contre des milliers d'enfants violés par l' Église et du cimetière découvert de bébés avortés par les soeurs?

    Je n'aime pas les sens uniques!

Les commentaires sont fermés.