Combien vaut un Conseiller d'État ?

Imprimer

linke_spalte_a_story.jpgCombien vaut un Conseiller d'État ? À Genève, c'est 10'000 Frs. Ailleurs, je ne sais pas. Ce n'est pas cher payer. Surtout pour une chaîne hôtelière.  Il faut dire qu'à Genève, on ne compte pas. L'argent n'est pas une denrée rare. On le jette par les fenêtres, il s'évapore souvent dans la nature, il est en passe de devenir purement virtuel.

C'est un rêve. Un mirage…

Ainsi, ce même Conseiller d'État à 10'000 Frs tire-t-il des plans sur la comète de la mobilité : il rêve à haute voix d'une gare souterraine à Cornavin qui va détruire le quartier des Grottes (1,6 milliard, une paille) et déjà obsolète dans vingt ans ; il planche sur une extension de Léman Express (ex-CEVA) devisé à 4 milliards (4'000'000'000), sans oublier le développement de la trottinette (à moteur)…

À Genève, on ne compte pas, car l'argent n'a, semble-t-il, aucune valeur. On se moque aussi de la volonté populaire qui préconisait une traversée de la rade qui ne se fera jamais. Mais qu'est-ce que la démocratie a à voir dans tout ça ? 

L'argent n'a pas d'odeur et à Genève il coule à flot.

Lien permanent Catégories : all that jazz 10 commentaires

Commentaires

  • C'est le parlement cantonal qui a mis à mort la traversée du lac en votant un crédit d'étude du quart de ce qui était prévu et qui ne correspond qu'au quart du crédit nécessaire.
    La traversée du lac a été vendue par la droite à la population pour enterrer le projet de l'UDC de traverser la rade.
    Dal Busco n'y peut rien, il n'a pas les moyens et puis nous avons là la démonstration du véritable pouvoir des hauts fonctionnaires qui tracent les lignes directrices dans la continuité des Verts qui ont sévit 20 ans à la mobilité.
    L'horizon est enfin dégagé, le peuple va pouvoir exiger la reprise du projet de l'UDC avec une réalisation pour 2030.

  • Dal Busco, Décaillet, déclassés.... aux suivants....

  • "Les hauts fonctionnaires tracent les lignes directrices" et écrasent les petits les isolés les "sans amis hauts placés". Cette mentalité d'omerta assumée lorsqu'il s'agit de trouver pleins de bonnes raisons de ne pas régler les problèmes me débecte. Ces nommés par copinage ne prennent pas le risque d'une élection ne sont jamais vraiment débarqués lorsqu'ils sont nuls et continuent à vous prendre de haut même quand ils sont tombés plus bas que terre. Le règlement les protègent. Cette société là ne vaut pas mieux que l'autre que l'on nomme mafia, c'est juste qu'elle ne fait pas couler le sang mais c'est bien de la sueur et du sang de leurs victimes qu'elles se sourissent pour rester au pouvoir.

  • On traversera Genève en drones ..... Les politiciens genevois pensent une traversée du lac pour 2030...... LOL

  • « L’argent, on le jette par les fenêtres « 

    Via leur compte en banque même à 10’000 Frs!

  • Espérons que cette gare souterraine de Cornavin, totalement inutile pour résoudre l'augmentation du trafic ferroviaire sur le noeud de Genève, ne réalisera pas.

    En effet, lorsqu'il existe une solution alternative qui permet de faire mieux pour 4 fois moins cher et sans aucune nuisance au centre Ville, on se donne la peine de l'étudier. Cette solution c'est la "Boucle ferroviaire de l'Aéroport" qui fait l'objet du projet de loi "PL 12525" prochainement traité par le Grand Conseil :

    https://ge.ch/grandconseil/data/texte/PL12525.pdf

    Si l'extension de Cornavin, projet démentiel, devait tout de même se réaliser, ce seraient des chantiers sans fin (2 étapes de 6 ans chacune ...) entre le Chemin de l'Impératrice à Prégny-Chambésy et le Parc Hentsch à Châtelaine, qui s'étaleront sur une distance de plus de 6 km et qui bouleverseront le centre ville. Dans son insouciance, la population genevoise semble en être inconsciente. Les habitants des Grottes auxquels on a promis la lune, ne seront pas épargnés. Bien au contraire ! Ils se retrouveront au centre géographique des nuisances : bruit, poussière et fermetures de rues !

    Vouloir dépenser près de 5 milliards de francs, alors qu'on peut faire mieux en terme de prestations, pour moins d'un milliard, c'est du gaspillage d'argent public. On se moque des citoyens et contribuables !

    Laissons la conclusion à l'auteur : "À Genève, on ne compte pas, car l'argent n'a, semble-t-il, aucune valeur."

  • Si je comprends bien ce que l'on me raconte, "Manotel" ne sera nullement inquiété dans cette histoire ?

    Est-ce bien raisonnable ?

  • Et pendant ce temps, il y a des familles, des personnes seules qui vivent plus que chichement ... avec quelques francs de "trop" pour obtenir une aide de l'Etat ...

    On croit rêver ... surtout pas c'est la réalité !

  • Après l'affaire Maudet et les 10.000 balles de Dal Busco quel sera le suivant qui sera inquiété par la justice ? Peut-être Hodgers car comment expliquer qu'une personne, ex-requérant d'asile sans moyens financiers, responsable d'une "entreprise" de livraison de CD et DVD en vélo, puisse posséder une propriété privée ? Une belle villa alors qu'il cherche à détruire celles des personnes qui ont bossés pour s'acheter leur petit nid ? Les journalistes devraient creuser, il y aurait quelques surprises !!

  • Le politicien et économiste lyonnais Antoine Pinay avait déclaré :

    "La politique, c'est comme les andouillettes, ça doit sentir un peu la merde, mais pas trop".

    Il est impossible pour un humain au pouvoir de ne pas mettre la main du pot de confiture, seulement voilà, on dirait que certains sont en train de se partager sans la moindre gêne et aux yeux de tous 90% du dépôt de confiture.

    Et ils en demandent plus.

Les commentaires sont fermés.