Le mauvais exemple des Conseilers fédéraux

Imprimer


2018_07_19_Couverture_Burkhalter_3_VD4.jpgL'un et l'autre ont été Conseillers fédéraux — pas des plus brillants, mais enfin…

L'un et l'autre publient un livre de souvenirs, très largement subventionné (État et Ville de Fribourg pour Joseph Deiss ; État de Vaud et Ville de Lausanne et de Vevey pour Didier Burkhalter) — alors qu'ils jouissent, tous deux, d'une retraite confortable payée par leurs concitoyens.

Le premier livre est imprimé en Bulgarie ; images-1.jpegle second en Turquie — alors que les imprimeurs suisses, l'un après l'autre, doivent mettre la clé sous le paillasson. Le dernier en date, l'imprimerie Gasser, au Locle, a cessé ses activités ce mois-ci…

Ainsi fonctionnent les lois du libre-échange et du marché, me dira-t-on.

On me permettra, tout de même, d'être choqué par cette situation…

Lien permanent Catégories : all that jazz 8 commentaires

Commentaires

  • Bien vu ! ça mériterait une manchette.

  • Rien à voir, mais je suis sous le charme de la couverture du bouquin de Burkhalter. Le tableau illustrant ce livre est signé par son épouse, Friedrun Sabine.

  • Pas étonnant qu'ils achètent à l'étranger puisqu'ils ont déjà vendu la Suisse à l'Europe.

  • C'est choquant et inacceptable tout simplement !

    Il y a de moins en moins d'imprimerie en Suisse romande - j'ignore ce qu'il en est en Suisse alémanique et au Tessin.

    A Vevey, une Fondation avait vu le jour pour sauver une imprimerie qui, sans celle-ci, n'existerait plus : Le Cadratin qui depuis peu imprime à Sottens !

  • "L'un et l'autre ont été Conseillers fédéraux — pas des plus brillants, mais enfin…"
    Tout s'explique...
    Se considèrent-ils comme de vrais patriotes?!

  • Les routiers et les livreuse eux non plus ne sont plus domiciliés en Suisse!

  • J'avais écrit "les routiers et (les livreurs)"! Combien de routiers et de livreurs domiciliés en Suisse ont perdu leur travail ses 10 dernières années?? Et au profit de qui???? La prochaine fois que vous prendrez une autoroute compter les camions et camionnettes (Avec couchage au dessus de l'habitacle!) de l'Est que vous voyez, ça va vous faire tout drôle!

  • Certes un peu surprenant ! Ce sont probablement les éditeurs qui ont choisi ces lointaines contrées pour imprimer des souvenirs suisses !

    Ce qui me fait penser que le Conseil fédéral me devrait pas acheter des avions militaires à l'étranger, mais confier le mandat à Pilatus !...

Les commentaires sont fermés.