11/10/2018

Le pont de mon enfance

C'est le pont de mon enfance, emprunté mille fois, le jeudi, avec ma mère et mon frère, pour aller de St-Jean, où nous habitions, au Bois de la Bâtie, où je vais jouer au football et mon frère admirer des animaux.

Aujourd'hui, stupeur, c'est devenu une prison à ciel ouvert, avec la plus belle vue de Genève (la jonction des deux fleuves ennemis, l'Arve et le Rhône) qui apparaît à travers les barreaux…

Qui a laissé faire ça ?

rechte_spalte_gross.jpg

18:05 Publié dans all that jazz | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pont de saint-jean, barreaux, prison, suicide | | |  Facebook

Commentaires

C'est presque les mêmes barrières que l'on voit au bord du lac, tout autour de l'omc, et je ne peux m'empêcher d'y voir quelques analogies, entre le suicide physique de quelques-uns, et le suicide économique collectif que nous vivons tous aujourd'hui, contre notre gré bien sûr !!!!

Écrit par : Dominique Degoumois | 11/10/2018

Les commentaires sont fermés.