09/01/2018

La fuite du Docteur Mengele (Olivier Guez)

Unknown.jpegPetite ou grande déception ? Je me suis précipité, comme tant d'autres, sur le dernier roman d'Olivier Guez, La Disparition de Josef Mengele*, célébré par une presse unanime et auréolé du Prix Renaudot. Et j'ai été pris, comme les autres, par cette histoire de fuite éperdue d'un criminel de guerre nazi — qu'on appelait l'ange de la mort — qui officia comme médecin dans le camp d'extermination d'Auschwitz. 

S'appuyant sur une documentation impressionnante (5 pages de bibliographie!), Guez reconstitue fidèlement le parcours de cet homme, nazi de la première heure, qui n'a jamais exprimé le moindre doute, ni le moindre remords sur ses agissements monstrueux pendant la Seconde Guerre Mondiale. images.jpegOn le sait: Mengele se livrait à des expériences pour le moins délirantes sur des prisonniers d'Auschwitz (greffes, transfusions, amputations, etc.), en particulier les jumeaux et les handicapés. Tout cela est parfaitement rendu dans le roman d'Olivier Guez (même si l'information n'est pas de première main : il existe déjà des dizaines de biographies du Docteur maudit).

Non. La déception, petite ou grande, vient plutôt du traitement assez plat de cette vie d'éternel fugitif (Mengele n'a jamais été arrêté). Le style, volontairement dépouillé, demeure descriptif et neutre. Les personnages, extrêmement nombreux, ont de la peine à s'incarner et manquent d'épaisseur. Quant au docteur lui-même, on aimerait en savoir plus sur ses motivations, sa folie intérieure. Et cela, malgré le récit un peu scolaire d'Olivier Guez, nous laisse sur notre faim.

* Olivier Guez, La Disparition de Josef Mengele, roman, Grasset, 2017.

Commentaires

Mystere et boule de gomme, il n`a jamais été arreté alors meme que c`était probablement un des plus malfaisants de la bande a Adolf. Ce mystere s`explique s`il est vrai que, comme le prétendent certains, il a su se rendre utile a de nouveaux maitres encore plus puissants que ne l`était l`ancien...

Écrit par : JJ | 09/01/2018

Contrairement à la capture d'Eichmann en Argentine (kidnappé par réseaux juifs pour être jugé), Mendele a dans sa cavale post- Allemagne toujours bénéficié (fin de vie au Brésil) du soutien de réseaux cathos pro-nazis - aussi présents que puissants & argentés, en Amérique du Sud.

ADN etc, la preuve de sa mort fut établie. O Guez fait du play-back, un ramassis de connaissances surfaciques. Tant que ça marche pour son éditeur...
Article intéressant dès lors qu'il donne un la correct pour la chanson, mais faut chercher ailleurs pour en savoir plus sur les soutiens de l'Eglise catholique d'Amérique du Sud:
http://www.valeursactuelles.com/histoire/josef-mengele-la-cavale-de-lange-de-la-mort-dauschwitz-91337

Écrit par : divergente | 09/01/2018

"c`était probablement un des plus malfaisants de la bande a Adolf" Même si c'était une parfaite ordure, il n'était que médecin à Auschwitz-Birkenau. Pensez un peu aux responsables des Einsatz-Gruppen...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Einsatzkommando

Écrit par : Géo | 09/01/2018

@ JJ : Mengele a été protégé, comme de nombreux autres ex-nazis, par Juan Peron, le président de l'Argentine de l'époque. Puis, quand il a été repéré, il a fui au Paraguay, dont il a acquis le passeport, pour ne pas être extradé. Cela dit, il a vécu assez médiocrement, soutenu financièrement par sa famille allemande, fabriquant de machines agricoles.

Écrit par : jmo | 09/01/2018

@jmo Les régimes autoritaires successives au Paraguay étaient a la botte des USA et avaient d`autant moins a refuser a Washington que leur guerre contre les groupes d`opposition de gauche était armée et logistiquement soutenue par les USA. Ergo...

Écrit par : JJ | 09/01/2018

@JMO Par ailleurs, Mengele n`a pas vécu "médiocrement" car, au Paraguay, il était le chef absolu d`une communauté de nazis ayant réussi a quitter l`Europe. Cette communauté exploitait un vaste territoire offert par je ne sais plus quel gouvernement paraguayen.

Écrit par : JJ | 09/01/2018

@Géo Il y a pire encore que les "Einsatzkommando" qui étaient en général des exécuteurs disciplinés sans trop d`imagination. Il y a les "Chasseurs Noirs", formés de psychopathes sadiques choisis pour terroriser un max en faisant souffrir un max. Parmi ceux qui ont survécu, bien peu de ces barjos sanguinaires ont du rendre des comptes. Alire sur le sujet: http://www.larevuetoudi.org/fr/story/les-chasseurs-noirs-aux-extrêmes-de-lextrême-de-lignominie-nazie

Il y a aussi l`exemple de H.Müller, chef supreme de la Gestapo responsable de centaines de milliers voire de millions de morts qui fut "récupéré" par les soviets pour devenir un haut gradé de la NKVD... https://fr.slideshare.net/Forisson/pierre-de-villemarest-le-dossier-saragosse-martin-bormann-et-gestapomller-aprs-1945

Écrit par : JJ | 09/01/2018

J`imagine une piece de théatre dans laquelle un personnage éminemment maléfique comme Mengele ou Dirlewanger (le chef des "chasseurs noirs") serait présenté sous les éclairages successifs de ses victimes, proches et "collaborateurs" afin de montrer les effets hautement distordants de la subjectivité humaine et surtout poser la question de la dignité humaine qui, selon de plus en plus de libre-penseurs aujourd`hui, n`a pas de réalité objective. Sujet -la dignité humaine- d`autant plus actuel que tous les jours, quelque part dans le monde, des gens sont massacrés, mutilés, torturés, au nom d`une idéologie, une religion ou simple manifestation de pouvoir comme dans les cas de massacres et tortures de civils innocents par les maffias sud-américaines.

Écrit par : JJ | 10/01/2018

Vous vous trompez, JJ. Le discours de ces gens, comme le discours des gens de la religion, des religions, quelles qu'elles soient, est sans intérêt. Ce discours vient de leur inconscient, qui a submergé leur conscience. Le tueur tue comme le lion tue une gazelle. Sans état d'âme. C'est pourquoi cela n'a pas beaucoup de sens et c'est pourquoi je suis pour la peine de mort pour les criminels de ce genre. Le sadique de Romont, par exemple...
Plus important que la vie de ces gens : mafia ne prend qu'un "F"...

Écrit par : Géo | 10/01/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.