Jean-Michel Olivier: un écrivain " mauvais genre " (Les Beaux Parleurs)

Imprimer

300.jpeg

Les "beaux parleurs" de ce dimanche s’appellent Gabriel Bender, Ivan Radja et Nicolas Tavaglione. Avec Michel Zendali, ils se disputeront sur quelques sujets d’actualité de ces dernières semaines qui ont fait parler ici et ailleurs. Ils sont accompagnés de l’humoriste (mais pas que) Thomas Wiesel. A la veille de la proclamation des prix littéraires, l'équipe accueille l’écrivain Jean-Michel Olivier qui a reçu en 2010 le prix Interallié et qui fait paraître ces jours "Passion noire" à L’Age d’Homme. En l’absence de Claude-Inga Barbey, c’est Alexandre Kominek qui s’essaiera au délicat exercice du portrait "inofficiel" de l’invité.

Voici le lien de l'émission. 

http://www.rts.ch/play/radio/les-beaux-parleurs/audio/linterview-de-jean-michel-olivier?id=9019325&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

Les commentaires sont fermés.