01/06/2015

Servette : une honte bien genevoise !

genève,servette,faillite,longchamp,kanaan,culture,sport,footballAlea jacta est : Servette est rélégué en 1ère ligue, avant, peut-être, de descendre encore plus bas, si les factures en cours ne sont pas épongées (et qui les épongerait ?). Ce n'est pas un scoop, hélas, car la nouvelle était connue de tous depuis des mois. Et personne, ici comme ailleurs, n'a levé le petit doigt pour inverser le cours des choses…

Comment en est-on arrivé là ? La gestion mystérieuse de Hugh Quennec a bien sûr sa part de responsabilité. Naïveté ? Mégalomanie ? Méconnaissance du milieu du football (demandez à Michel Platini ou à Sepp Blatter, ils en connaissent un bout sur la question) ? Il y a de tout cela…

Mais il ne faut pas oublier la responsabilité du milieu économique et politique. Les Genevois se méfient toujours des étrangers. Or Quennec est canadien. Cela explique bien des choses, et bien des résistances à faire confiance à un homme qui n'est pas du terroir. Les grosses fortunes du canton préfèrent placer leurs sous ailleurs…

Quant aux politiques, ils ont montré une fois de plus leur couardise. Les plus petits, au Conseil d'État, ont exhibé leur arrogance (c'est leur marque de fabrique). Les autres, tous partis politiques confondus, ont montré leur indifférence, sinon leur impuissance. Il est bien plus utile, pour son image, d'aller couper un ruban ici, ou déposer une couronne de fleurs par là…

Au bal des couards, Genève mène la danse. Après la farce de la traversée de la rade (pont, tunnel ou téléphérique photovoltaïque ?), du Stade de la Praille (à louer), du futur MAH (dans vingt ans, peut-être, avec un nouveau projet de Jean Novel), de la Nouvelle Comédie (qui la dirigera, et avec quels fonds ?), de l'extension souterraine de la gare Cornavin (2 milliards ? 3 milliards ? 5 milliards ?), Genève n'est jamais à cours de genevoiseries.

On peut faire confiance à celles et ceux qui nous gouvernent : à défaut de courage, ils ont de l'imagination.

13:20 Publié dans all that jazz | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : genève, servette, faillite, longchamp, kanaan, culture, sport, football | | |  Facebook

Commentaires

Un intellectuel qui aime le foot, ce n'est pas nouveau, mais c'est toujours une bonne nouvelle. Du poète genevois qui chantait "l'état de poésie", à René Thom, le mathématicien connu pour ses travaux sur la topologie et la théorie des catastrophes (pas de rapport avec le sujet du billet), ils ont été, et sont heureusement, nombreux et vous êtes en bonne compagnie.
Mais il faut croire que cette passion n'abonde pas dans le monde de la politique et des affaires de chez nous. Deux explications viennent à l'esprit, portant chacune sur un des termes du premier constat …

Écrit par : Mère-Grand | 01/06/2015

La bêtise genevoise dans toute sa splendeur !!!

Écrit par : Corto | 01/06/2015

Les commentaires sont fermés.