16/11/2012

À qui profite la guerre ?

DownloadedFile.jpegÇa s'en va et ça revient, comme une mauvaise rengaine, ça s'arrête et ça repart, inexorablement, comme une guerre sans fin. Au point de lasser les regards les plus compassionnels : pourquoi tant de haine ? De sang ? De larmes versées en vain ? Pourquoi relancer, aujourd'hui, le cycle infernal des vengeances ?

La réponse, pour une fois, semble simple : le 22 janvier 2013 auront lieu les élections parlementaires en Israël. C'est dans deux mois. Si Benjamin Netanyahu veut être réélu, il doit préparer l'opinion israélienne à voter pour son parti. Comment ? À défaut de se lancer dans une guerre contre l'Iran, guerre longue et coûteuse, à l'issue incertaine, il s'agit d'agiter, une fois encore, la menace palestinienne. Multiplier les raids meurtriers (plus de 150 en deux jours!) contre une population déja exsangue. Appliquer, encore et toujours, la loi du Talion, en décuplant le nombre des victimes…

Le plus terrible, dans cette guerre sans fin, c'est le silence des Nations qui observent, passivement, cet éternel jeu de massacre.

Il faut dire qu'Obama, comme François Hollande, qui viennent d'être réélus, n'ont plus rien à gagner dans cette affaire.

10:00 | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : israël, palestine, gaza, guerre, hamas, obama, hollande | | |  Facebook

Commentaires

Bien des israéliens sont d'accord avec vous. Ils se sont manifestés hier, face à d'autres israéliens qui soutiennent les actions de leur armée à Gaza. Pour apprécier les échanges, il faut comprendre l'hébreu ou l'anglais: http://www.richardsilverstein.com/
Merci à Richard Silverstein et le site Tikun Olam !

Écrit par : Carol Scheller | 16/11/2012

Certes il y a les élections. Mais il est plus probable qu'Israël cherche plutôt à se protéger des missiles Fajd de portée 75km dont l'Iran a généreusement doté le Hamas et qui sont tirés sur Israël depuis la mort du chef de la branche armée du Hamas.
Avec ces missiles, le Hamas peut dorénavent tirer sur pratiquement toutes les villes d'Israël.
Alors que feriez-vous si un ennemi dont le seul crédo est votre élimination possédait une arme lui permettant de le faire ? Il est possible que vous n'attendriez pas qu'il le fasse.

Écrit par : Lambert | 16/11/2012

plus de 700 missiles sont tombés sur le sud d'Israël avant que l'opération "pilier de défense" intervienne il y a 2 jours !

En plus les renseignement israéliens savent que des missiles plus longue portée sont présent à Gaza !

Que diriez-vous si 700 missiles tombaient sur Genève en moins d'un an ???

Écrit par : Corto | 16/11/2012

Juste une question et c'est le silence !!

Ne vous en faites pas pour Israël, 700 missiles interceptés à 90% par son système anti-missiles, Israël a connu mille fois pire, le peuple juif a connu un million de fois pire !

Par contre plus d'un million annuel d'immigrés provenant des régimes arabes, l'Europe ne s'en remettra pas !!

Écrit par : Moshé | 18/11/2012

@Jean-Michel Olivier :

Vous portez la responsabilité de ce conflit aux élections israéliennes et à Nethanyahu, bravo !

Juste pour l'anecdote, en fait vous accusez Nethanyahu de ne pas avoir pris des mesures avant ?

Ca voudrait dire qu'à chaque missile tiré sur Israël, Tsahal devrait entreprendre une opération militaire sur Gaza ! En fait vous regrettez que Tsahal n'ai pas entrepris de pareil opération plus de 700 fois depuis le début 2012 ?

Ou plus de 1'500 fois depuis que le hamas suppliait un cessez-le-feu en janvier 2009 ?

Vous reprochez à Nethanyahu de ne pas avoir déclenché 1'500 opérations depuis 2009, ou alors que depuis le début du présent cessez-le-feu, qu'il n'ait pas entrepris 4 opérations de représailles, car 2 qassams et 2 missiles Grad ont été tirés sur Israël ?

Je vous trouve quelque peu extrémiste Monsieur Olivier, Nethanyahu, lui par contre a beaucoup plus de patience que vous !

De mon coté, je ne me mettrais pas à la place de l'ex-ministre de la défense du hamas, vous savez, celui qui doit se retrouvé en ce moment avec 72 vierges, je ne saurais pas ou donner de la tête !

Écrit par : Corto | 23/11/2012

Le blogueur iranien pourrait avoir succombé à un choc
Le blogueur iranien Sattar Beheshti, décédé début novembre alors qu'il se trouvait en détention, pourrait avoir succombé à une forme de choc, rapporte jeudi l'agence de presse officielle iranienne Irna.

Vous voyez, le hamas est bien entouré lui !!!

Écrit par : Corto | 23/11/2012

Les commentaires sont fermés.