26/12/2010

Rebetez le nomade

images-17.jpeg

Impossible de « cadrer » simplement le jurassien Pascal Rebetez : homme de télévision, mais aussi de théâtre, comédien et metteur en scène, poète et écrivain… Cela fait beaucoup pour un seul homme ! Mais on ignorait encore le Rebetez voyageur qui nous livre ici, dans Un voyage central, ses carnets de randonnée à travers la Suisse primitive, l’Europe centrale, les territoires andins. Rebetez y tient le registre de ses découvertes et de ses rencontres, toujours surprenantes, toujours merveilleuses. Les notes qu’il prend, au fil de ses errances, forment une mélodie à chaque nouvelle inattendue et séduisante. Si ce voyage est central, c’est que la marche, à chaque fois, rapproche le randonneur de son centre secret. Si « voyager est toujours un leurre », proclame l’auteur, c’est parce que le voyage est toujours une expérience à la fois douloureuse et bouleversante de l’intime. Confronté aux autres, explorant le monde extérieur, c’est encore à ses propres limites que le voyageur est constamment renvoyé. Rebetez montre admirablement ce mouvement paradoxal, avec la grâce du poète.

* Pascal Rebetez, Un voyage central, Éditions de l’Hèbe, 2006.

09:29 Publié dans livres en fête | Lien permanent | Commentaires (3) | | |  Facebook

Commentaires

J'adore les gens impossibles à cadrer !

Écrit par : l'Absente | 26/12/2010

Cela ne veut pas dire que personne ne peut l'encadrer! Bonne année a vous!

Écrit par : Jmo | 27/12/2010

J'en suis la preuve vivante... Bonne année à vous aussi !

Écrit par : l'Absente | 27/12/2010

Les commentaires sont fermés.