24/05/2010

Cent Têtes Molles pour un pays mou

crop1.jpgMichel Zendali le dit fort bien : c'est une malédiction qui revient chaque année, comme le Beaujolais nouveau ! Je veux parler du Forum des Cent organisé par l'Hebdo, et qui regroupe, l'espace d'un week-end, tout ce que la Suisse romande compte de « décideurs », de « VIP » ou de vulgaires « people ». D'année en année, la sélection devient plus difficile, étant donné l'étroitesse de notre petit pays, et le fait que les mêmes Têles Molles ne peuvent revenir deux ans de suite. L'hebdomadaire Vigousse, sous la plume acide de Laurent Flutsch, en fait le constat atterrant (voir ici). On ne peut qu'être d'accord avec lui…

Je ne m'arrêterai que sur un point. Dans la fameuse liste des 100 Têtes Molles de notre grande région ne figure aucun intellectuel (ou, si le mot vous effraie, aucun penseur, philosophe ou artiste important)! Hé oui, personne ne pense, n'écrit, ne crée, ne réfléchit sur le monde ou la société ou l'homme ou la femme, en Suisse romande. Cela s'explique bien sûr par le peu de vision des gens de L'Hebdo, obnubilés qu'ils sont par les nouveaux « people » (c'est-à-dire annonceurs) à draguer. Cela indique aussi, à mon sens, la peur de la pensée qu'affiche de plus en plus certains médias. Peur du doute et de la contestation. Peur de la réflexion critique. Peur de ce qui n'entre pas dans les normes médiatiques. Peur de ce qu'ils ne peuvent pas comprendre.

En même temps que L'Hebdo célébre le désert de la pensée romande, le Nouvel Observateur consacre son dernier numéro au « Pouvoir intellectuel » Bien sûr, on ne sort pas de France. Mais quelle différence avec nos chères Têtes Molles romandes ! L'Obs interroge Elisabeth Badinter, Pascal Bruckner, Régis Debray, Pierre Nora et l'incontournable Michel Onfray. Et beaucoup d'autres. On se rend compte alors que la France aime la pensée et les penseurs. Cela tient à sa tradition littéraire. Mais aussi à son goût du débat, de la critique et de la controverse. En France, la pensée est vivante et toujours discutable. C'est-à-dire ouverte aux autres. À la confrontation des idées, des morales et des idéologies.

Ce qui semble de plus en plus absent en  Suisse romande. Non faute de combattants (les penseurs existent, bien sûr, ici aussi, et ils ne sont pas plus nuls qu'ailleurs). Mais faute de véritables passeurs médiatiques.

18:00 Publié dans all that jazz | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : hebdo, nouvel observateur, vigousse, suisse romande, forum des cent | | |  Facebook

Commentaires

Relevez donc le défi et allons-y pour notre propre classement pour moi c'est :
Antonin Moeri (écrivain)
Isabelle Arn (peintre)

tâchez de trouver les 98 autres, à nous tous, nous devrions y parvenir. Lancez un appel, haut et fort, afin que nous établissions une autre liste que les people déprimants qui envahissent la presse et nous vident la tête.

Écrit par : djemâa | 24/05/2010

Très bonne idée Djemâa. Vous aussi pourriez faire partie de la liste !
J'y joindrais également :
Fred Oberson (écrivain)
Jean-Noël Cuénod (journaliste)
Gilbert Salem (écrivain et chroniqueur)
Thierry Meury (comédien)
Léon Francioli (musicien)
Narcisse René Praz (écrivain)
Anne-Marie Brunner (poètesse)
Michel Mayor (astrophysicien)

À qui le tour ? Et pas seulement parmi les intellectuels de la culture !
Aussi des personnalités des milieux économiques, de la science, de la politique, des médias, etc...

Écrit par : Benoît Marquis | 24/05/2010

Merci Benoît, un peu de provocation, je propose le graffiti man qui fait des "Meuh" pour Meuhsieur !!!!!! L'art urbain est aussi un art, n'en déplaise à certains qui préfèrent polluer avec de la pub payante.

Écrit par : djemâa | 24/05/2010

Tout à fait Djemâa. Je vous suis !
La liste n'est pas exhaustive.

Écrit par : Benoît Marquis | 24/05/2010

Bien meilleur papier que l'an dernier sur le même sujet. Vous avez raison, et c'est bien incroyable par les temps qui courent, mais la France demeure envers et contre tout un pays où le débat intellectuel a droit de cité, même si quelques emmerdeurs qu'on connaît trop pour les citer faussent les cartes parfois. Et c'est vrai aussi que par chez nous, on tient la causette à distance, on se méfie de ceux qui parlent bien, on voudrait pouvoir leur soulever la lèvre supérieure et vérifier l'état de leurs molaires, comme un maquignon. Bien sûr nous ne sommes en tout, pour la Suisse romande, qu'une grosse ville de province en terme de population et on ne comparera jamais ce qu'on fait à dix avec ce qu'on fait à mille. Mais c'est cette espèce de méfiance bien romande, taiseuse et vaguement jalouse, envers les gens de lettres et d'esprit - immédiatement taxés d'élitistes ou de jeanfoutre - que vous pointez du doigt, avec raison.

Écrit par : david laufer | 24/05/2010

Teufel! Je propose le Trio-Octet Infernal, ja, au complet! Aber la liste serait zu lange!
Salutationen JMO

Écrit par : Red Baron | 25/05/2010

J'y ajouterais :

Jacques Demierre pianiste compositeur Genève
Daniel Berset plasicien (la chaise place des Nation) Genève
Kira Weber femme peintre genrvoise établie en Crète
A titre posthume :Alain Monnier Historien des religions, ethnologue anthropologue
Nicola Wadimoff cinéaste
Béatrice Guelpa journaliste
Patricia Plattner cinéaste
Georges Schwitzguebel cinéma d'animatio

voili
etJean Starobinski

Écrit par : pierre losio | 25/05/2010

Bonne idée, Djeéma ! La liste est longue, mais elle mérite d'être dressée.
Pour ma part, je rajouterais bien : Olivier Beetschen (poésie), Evaristo Perez (musique), Philippe Pache (photo), Jean-Louis Kuffer (critique et écrivain), Polar (musique), etc.
Je compte sur vous pour compléter la liste…

Écrit par : jmo | 25/05/2010

Et si david laufer se décarcasse pour commenter, c'est pour rien ? Il est largement aussi nul que ceux que vous citez...

Écrit par : Géo | 25/05/2010

Bonjour Jean-Michel,

C'est vrai que la liste est longue et qu'elle mérite d'être dressée, il serait utile qu'elle soit dressée par quelqu'un de disponible, ouvert (e), fiable et neutre. Une ou un receveur (euse) en quelque sorte.
J'ose espérer que les personnes pouvant être amenée à y être candidates ne soient pas discriminées pour des raisons d'orientations politiques, philosophiques, religions et raisons personnelles. Pour être clair, l'objectivité doit-être de rigueur si l'on veut être crédible !
Voulez-vous vous y coller Jean-Michel ? Djemâa ?

Sur cette liste, j'y verrais bien figurer aussi :
Plonk et Replonk (graphistes et écrivains loufoques)
Madeleine Caboche (animatrice radio)
Christophe Gallaz (écrivain et journaliste)
Sarcloret (chanteur)

Écrit par : Benoît Marquis | 25/05/2010

@Benoît - La liste est déjà en cours de constitution et sera mise à jour au fur et à mesure de vos contributions :
http://regardscroises.blog.tdg.ch/

Écrit par : djemâa | 25/05/2010

Les commentaires sont fermés.