19/10/2011

Constantin, le maquereau des pelouses

images-2.jpegLe Valais est un canton à part. Il l'a toujours été. Pendant longtemps, on le considérait, avec condescendance et amusement, comme la Sicile de la Suisse. C'était le royaume du copinage et des magouilles, de l'Eglise catholique et de son parti unique, le PDC. Le règne des maquereaux des cimes blanches chers à Maurice Chappaz. En Valais, rien ne se passait vraiment comme ailleurs.
Ce temps béni, hélas, est révolu. Aujourd'hui, il y a d'autres partis que le PDC. Le Valais propose même un candidat socialiste au Conseil fédéral. On accepte des femmes en politique. Et le fameux Nouvelliste, qui fut le bastion de la pensée unique, est devenu un journal plus ouvert au monde. Bref, le Valais est rentré dans le rang…


Heureusement, il y a encore quelques têtes brûlées. Le chanvrier Rappaz, par exemple, qui a entamé plusieurs grèves de la faim. Ou l'inénarrable architecte-showman-président du FC Sion, Christian Constantin.

Non content de mettre ses joueurs sur écoute (!), de surveiller leurs sorties nocturnes et leurs achats dans les grands magasins, Constantin n'hésite pas à traîner dans la boue, devant les caméras de la TV et les micros des radios, les joueurs dont il veut se débarrasser. Le plus souvent des joueurs étrangers — africains en particulier. C'est ainsi, il y a quelques mois, qu'il a accusé le joueur ivoirien Serey Die d'avoir touché de l'argent pour se faire expulser du terrain, et contribuer, ainsi, à la défaite de son équipe. Cette accusation, bien entendu, s'est révélée fausse. Pure calomnie. Bon joueur, l'Ivoirien, qui aurait pu demander des dédommagements à la Justice, a remercié Dieu de jouer au football ! Et Constantin, moderne trafiquant d'esclaves, a inventé de nouveaux combats.

Aujourd'hui, Constantin veut battre l'UEFA. Pas sur le terrain, bien sûr, honnêtement et sportivement. Mais sur le tapis vert.

Il a débauché un gardien de but égyptien qui était sous contrat. Et alors ? Il n'a pas eu le droit, pendant deux ans, d'engager de nouveaux joueurs. Mais il l'a fait quand même. Et alors ? Il confirme l'idée que le foot est un sport de tricheurs et de magouilleurs. Et alors ? Si le fameux TAS lui donne tort, nul doute que CC n'en fera qu'à sa tête.

Que risque-t-il ? Pas grand-chose. Une amende, peut-être, qu'il ne payera pas. Une relégation en Challenge League. Et alors ? Peut-être même une exclusion de Super League. Et alors ? Il y a tant de championnats étrangers qui rêvent de l'accueillir. Le FC Sion au Qatar ? En Azerbaïdjan ? Ou même en Tchéchénie, où il retrouverait son alter ego en tricherie Bulat Chagaev. Une référence.

Et alors ?

09:50 Publié dans Grandes Têtes Molles | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : christian constantin, sion, foot, michel platini | | |  Facebook

Commentaires

Texte mensonger et diffamatoire, un scandale de publier ça dans un journal sérieux...

Écrit par : Skippy1er | 19/10/2011

Cher JMO,

Et oui, des Maurice Chappaz manquent aujourd'hui au Valais pour dénoncer certains délires.

Toutefois m'est avis vous n'allez pas vous faire que des amis, même sur ce site, en égratignant ainsi le Valais et ses icônes ...

Le FC Sion c'est son "train électrique" à Christian Constantin, alors si vous vous en prenez à son jouet, il va rugir, taper du pied et peut-être même menacer de rejoindre "les indignés" ?

Et comment va réagir Pascal Décaillet, y avez-vous pensé ?

Cela dit le milieu du football ne sent pas la rose, que ce soit en Suisse ou ailleurs.

Bonne journée quand même !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 19/10/2011

Maquereau des pelouses... vous n'y allez pas avec le dos de la cuillère !
Et si le TAS donnait raison à CC, n'auriez-vous pas l'air con ?
Moi, je l'aime bien CC

Écrit par : bidouille | 19/10/2011

Une des choses que j'aime chez toi, cher JMO, c'est que tu n'as peur de rien. Bravo.

Écrit par : ab | 19/10/2011

Et dire que je fais une lecture au Corner de Fully ce soir! Peut-être CC enverra-t-il ses sbires?
@AB: tes Transports me transportent!

Écrit par : Jmo | 19/10/2011

Thanks. Bonne lecture.

Écrit par : ab | 19/10/2011

Je pense que "l'esclave" de Constantin est certainement mieux payé que le "nègre" de certains écrivains, auteur anonyme cela s'entend.
Le monde du football comme le monde de l'édition est impitoyable.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 19/10/2011

@ yannick charvet : sil y a autant de Valaisans à la tête du CO, je comprends un peu mieux pourquoi le Cycle va mal à Genève!

Écrit par : fédor | 20/10/2011

Cher Jean d'Hôtaux, vous avez bien raison. Et la preuve que ce que vous dites est juste, ce sont les commentaires qui suivent le vôtre! Ce qu'on oublie de dire, aussi, en général, c'est que CC est loin d'être un enfant de chœur. Il traite ses joueurs et ses entraîneurs comme un marchand d'esclaves. Et veut que la Justice soit à sa botte. Aujourd'hui un tel comportement ne passe plus. Bonne journée!

Écrit par : jmo | 20/10/2011

Cher JMO,

Certes CC n'est pas un enfant de chœur, ni de cœur, mais il reste un enfant colérique.

Il est trop tard pour vous prévenir avant votre déplacement à Fully.
Mais au cas où vous l'auriez oublié, Fully est le pays de la châtaigne, alors attention "aux balles perdues", soyez prudent !
Rien à voir avec la chanson "Le petit bal perdu" ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 20/10/2011

Thanks for writing this. It was very helpful. Keep writing.

Écrit par : مدونة العصابة | 22/10/2011

maurice chappaz, lui, avait du talent ! il ne suffit pas de singer un de ses titres pour en avoir ... un article à oublier au plus vite tant il est insignifiant

Écrit par : uranus | 27/10/2011

Très bon texte
fantastiquement écrites
grâce à la

Écrit par : blog | 28/10/2011

@fédor: Alors il faudra que vous m'expliquiez pourquoi les résultats PISA sont bien meilleurs en Valais qu'à Genève...

Je pense que vous êtes encore un de ces parents qui croient que leur enfant est un surdoué alors qu'à l'école il n'en plante pas une et que sa moyenne est de 3.5 dans presque toutes les branches....

Écrit par : Yanick Charvet | 28/10/2011

@Yanick : je vous laisse votre mépris. Et votre inculture.

Écrit par : fédor | 28/10/2011

Il est clair qu'après avoir pris connaissance des études Pisa, on se rend bien mieux compte que l'inculture touche beaucoup plus de genevois que de valaisans.

Nous proposons aussi des cours du soir pour des énergumènes comme vous, .... au besoin, vous pouvez toujours nous contacter. Nous avons justement des leçons contre le racisme dont vous avez l'air (tout comme l'auteur de ce texte) de faire preuve.

Écrit par : Yanick Charvet | 28/10/2011

@ Yanick : pauvres Valaisans!

Écrit par : fédor | 28/10/2011

Les commentaires sont fermés.