15/03/2010

La France Moixie

DownloadedFile.jpegLa France est un grand pays. Elle l'a toujours été. Patrie des Droits de l'Homme, berceau de la Révolution, elle a donné naissance aux plus grands artistes et écrivains, tant en peinture, qu'en musique ou en littérature. Elle a fait rayonner universellement une langue qui est devenue, assez vite, la langue de la diplomatie. C'est la France lumineuse, celle de Voltaire, Beaumarchais, Flaubert, Claudel, Camus, etc. Celle de la Résistance et de la Raison. Mais il y a aussi une autre France, profonde, ténébreuse, qui aime à se vautrer dans la boue des idées reçues, du racisme et de l'insulte. C'est la France de Yann Moix, médiocre cinéaste et écrivain raté. La France des pamphlets antisémites, des rafles et de la collaboration (un sport national). Une France à peine moins éternelle que l'autre, hélas, la France des Lumières.

A propos la Suisse, Yann Moix déclarait récemment au Matin (CH) : « Oui, c'est vrai, je déteste la Suisse. C'est un pays qui me dégoûte depuis longtemps. Je ne l'ai jamais aimé. C'est Gestapoland, j'ai toujours l'impression que quelqu'un va m'arrêter, là-bas. Ce qui m'énerve par-dessus tout, c'est cette espèce de neutralité sous laquelle on se déguise pour ne jamais avoir à s'engager. Au final, on est plus salaud que les salauds. » Et plus loin : « Il y en a ras le bol de la Suisse! Chaque fois qu'on en entend parler, c'est pour des histoires du même genre. S'il y a un pays inutile, c'est bien celui-là! C'est une dictature soft, nulle, qui ne génère rien, ne propose rien, ne fait qu'entériner les décisions des autres. La Suisse, c'est le néant. » Etc.

Inutile de commenter les propos de Yann Moix, tant ils respirent à la fois la haine, la stupidité et l'ignorance crasse de la réalité helvétique.

Autre manifestation de cette France moisie, dont Yann Moix est le triste représentant et qui gagne chaque jour du terrain : la rumeur qui, la semaine dernière, a enflammé le Web : Carla S. aurait trompé son petit Nicolas de mari ! De simple rumeur (en fait, une plaisanterie privée entre journalistes sur Twitter) cette « nouvelle » a fait le tour du monde et est devenue, en quelques heures, l'« information » la plus importante du moment. Quelle époque formidable ! Cette hystérie collective est un symptôme particulièrement inquiétant, selon moi, de cette France profonde, éternelle elle aussi, médiocre, infâme, qui cultive le ragot — ce qu'on pourrait appeler « le French cancan » —, à la manière de Yann Moix, pour éviter ou ignorer les vraies questions. Celles qui fâchent (le chômage, la dette extérieure, l'« identité nationale », les questions environnementales, etc.)

La France moisie, c'est aussi ça : préférer le cancan au vrai débat, et l'insulte à la confrontation libre des idées.

 

08:40 Publié dans all that jazz | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : yann moix, suisse, france, pamphlet, polanski | | |  Facebook

Commentaires

Mais la belle France, c'est aussi Jacques Ancet et la cité d'Annecy en Savoie http://remimogenet.blog.tdg.ch/archive/2010/03/15/jacques-ancet-prix-guillaume-apollinaire-2009.html

Écrit par : RM | 15/03/2010

Pour moi, toute la question est : vaut-il la peine d'en parler, si elle est si médiocre ? Le faisant, ne rajoutons-nous pas seulement un peu plus d'huile sur le feu de ces bassesses ?
Aujourd'hui, nous voyons que le général en chef de notre belle armée considère la France et l'Italie comme des "ennemis", pensez-vous que cela fasse plaisir à nos voisins ?
Apparemment, l'imbécilité est un trait humain communément partagé, et je vais donc de ce pas continuer à aimer la France et les Français, en sachant que parmi eux, il en est de moins recommandables.

Écrit par : Anne-Marie Brunner | 15/03/2010

Vous avez raison bien sûr : il ne s'agit pas de vilipender ou de haïr « la France ». Je voulais juste dire qu'il y a, dans ce pays comme sans doute dans tous les pays, une part d'ombre qui peut être inquiétante.

Écrit par : jmo | 15/03/2010

A l'issue des éléction régionales, j'ai fait un petit tour avec ma zappette dans le PAF. Les faux débats y sont vraiement navrant! Comme vous l'écrivez les vraies questions ne pas abordées, la France joue à l'autruche!

Écrit par : Riro | 15/03/2010

Ce qui tue la France, c'est cet éternel équilibre gauche-droite à 49 - 51%.
Et dire qu'ils se moquent du compromis helvétique...alors que chez eux, c'est Mitterrand qui a mis fin à la sidérurgie lorraine et aux mines, c'est Chirac qui a fait venir les familles des Arabes en France en leur donnant la nationalité sans autre forme de procès, ouvrant la porte de la colonisation de la France et donc de l'Europe aux hordes barbaresques...

Écrit par : Géo | 15/03/2010

Tiens, à propos, j'espère que vous n'avez pas raté l'interview de Eric Zemmour dans le Matin de dimanche à propos de son dernier livre, "Mélancolie française" ?
"A le lire, la démographie de la France va en s'amenuisant, mais le pays comble les vides en laissant s'installer des étrangers sans les assimiler. Et l'auteur rappelle qu'à Rome, ce phénomène a provoqué des guerres civiles, puis la chute de l'empire."
Mais vous êtes-un immigré ?
"Oui, je suis juif berbère d'origine algérienne, je suis un barbare moi aussi. Mais mes parents qui se sont installé en métropole avant ma naissance, pendant la guerre d'Algérie, ont accepté de s'assimilier complétement. Je suis contre le métissage dans la société, tel qu'il se pratique aujourd'hui. L'intégration basée sur le maintien des différences nous mène à la catastrophe."

Écrit par : Géo | 15/03/2010

Eric Zemmour est tellement mieux que les autres!

Mais enfin, la plupart des gens ne parlent pas à la télé: ça le différencie aussi.

Écrit par : RM | 15/03/2010

(Et puis au temps de Louis XIV, l'intégration allait bien jusqu'à la conversion; il faut savoir évoluer.)

Écrit par : RM | 15/03/2010

(L'intégration, ou l'assimilation.)

Écrit par : RM | 15/03/2010

Oui jmo, vous avez raison, il y a deux France(s), celle qui a fait la grandeur et le talent de ce pays, et puis l'autre, celle des "beaufs moisis" qui se cultivent et s'éclairent à la lueur de TF1, de M6 et des ragots ...

Alors de notre patrie culturelle ne conservons que la première image et cessons d'accorder de l'intérêt à la seconde, car comme l'a dit Talleyrand (je crois ? ) : Tout ce qui est excessif est insignifiant ...

Boycottons les beaufs et leur inculture. Laissons-les dans leur moisissure, le milieu qu'affectionnent les bacilles ...

Et tirons la chasse ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 15/03/2010

Dans Rabbi Jacob (un classique du genre!), Louis de Funès fait la morale à son chauffeur (juif) en lui disant : C'est ça, la Fraaaance ! Il y a beaucoup de grandeur dans ce pays, de talent, de génie. Mais l'autre France, celle de Moix, risque de l'occulter...

Écrit par : jmo | 15/03/2010

Laissons Yann Moix a son délire paranoïaque, il est dans la frange des écrivains médiocres qui essaient de se faire de la pub à tout petit prix... La France, grand pays est définitivement ingouvernable car au regard des résultats des régionales du premier tour, une fois elle balance à droite, une fois à gauche sans conviction et selon son humeur et son mécontement mais sans conviction. Le problème français, c'est son modèle social qu'il faut revisiter car il est en faillite. les investissements étrangers fuient ce pays avec le statut de 35 h, la pays où il faut des années lumière pour virer un employé incompétent, où les charges sociales et taxes sont devenues insupportables pour les PME, qui a une déficit record et un trou 30 milliards de sa sécurité sociale et des retraites, qui enchaîne grève sur grève, etc.... C'est la fuite en avant vers les futures générations car le français ne veut aucune réforme, aucun changement de fait du "modèle français" qu'il vénère.

Écrit par : demain | 15/03/2010

Je trouve que vous êtes malvenu JMO de critiquer Yann Moix, alors que bien des critiques (odieuses et stupides) rejoignent les critiques que vous avez vous-même faites à la Suisse au moment de l'arrestation de Polanski.

Puis-je vous citer?

"Les esprits bien-pensants sont rassurés. La Suisse peut dormir sur ses deux oreilles. Les médiocres ont le dernier mot."

"Les autres, comme moi, auront un sentiment de nausée face à ce traquenard qui rappelle les heures les plus sombres de notre pays, celles où règnaient la délation et l'obéissance aveugle aux dogmes à la mode. Il fut un temps où la Suisse se flattait d'être une terre d'asile pour tous ceux que la guerre, la haine, la mort promise chassaient de leur pays. Aujourd'hui, elle se contente de livrer à des juges étrangers un artiste venu recevoir, publiquement, un Prix d'Honneur. Les temps ont bien changé. Il faut dire que c'est une ministre UDC qui tient les clés de la prison…

Roman Polanski ne recevra jamais son Prix d'Honneur. En revanche, aux Oscars, la Suisse est bien placée pour recevoir un Prix d'Infamie."

Etc etc. Bref, la Suisse, pays de l'infamie, pays de médiocres, bref: quelle différence avec ce qu'écrit Yann Moix, expliquez-moi JMO?

Sans parler de tous les papiers où vous parler des conseillers fédéraux en les traitant de "grandes têtes molles", etc.

Écrit par : Jean-Paul | 16/03/2010

@ Merci de me citer si longuement! Il y a un point sur lequel je pourrais être d'accord avec Moix, c'est l'affaire l'affaire Polanski. Mais non ! Là aussi, il n'a rien compris. Il explique l'arrestation de RP par l'antisémitisme congénital des Suisses… Bêtise ! C'est simpliste et cela n'a rien à voir. On peut être révolté par les conditions de l'arrestation de RP, que je trouve infamante, et ne pas emboucher ces trompettes-là. Sus aux gros mots : antisémitisme, islamophobie, fascisme, populisme ! Pour le reste, je me fais peut-être une trop haute idée des fonctions politiques importantes. Ce qui explique que je sois souvent déçu par les actions et les discours de nos Grandes-Têtes-Molles.

Écrit par : jmo | 16/03/2010

Je suis tout à fait d'accord avec vous: dire que Polanski a été arrêté parce qu'il est juif me semble, et semble à tout le monde d'ailleurs, une thèse si ridicule qu'il vaut mieux en rire.

Mais, pardonnez-moi JMO, dire qu'il a été arrêté parce qu'il est un artiste et que les Suisses ont la haine des artistes, comme vous l'avez écrit vous-même, ne me semble pas beaucoup plus intelligent...

La vérité est pourtant beaucoup plus simple: il a été arrêté parce qu'il était sous le coup d'un mandat d'arrêt et que les Etats-Unis en ont fait la demande.

Dans le cas particulier, on peut être opposé à son arrestation (et personnellement je le suis, surtout sachant que sa victime souhaite qu'on arrête les poursuites, ce qui est à mon avis un argument fondamental en la faveur de Polanski), mais certainement pas dire qu'il a été arrêté parce qu'il est juif, artiste, ceci ou cela.

Écrit par : Jean-Paul | 16/03/2010

Je ne traite pas les artistes différemment des autres, en tout cas pas au-dessus des lois… Mais comment expliquer que RP ait été arrêté en Suisse, précisément, alors qu'il était recherché depuis de nombreuses années par l'Europe entière ? Pourquoi ce zèle à propos de lui, alors qu'on laisse passer tant de criminels par les mailles du filet ? C'est cela qui me gêne.

Écrit par : jmo | 16/03/2010

Roman Polanksi a été arrêté parce qu'un mandat international a été réactivé par le juge californien intraitable sur ce vieux dossier, toute autre sorte de supposition sur son appartenance religieuse, ethnique ou politique est sans fondement.

Écrit par : demain | 16/03/2010

Les commentaires sont fermés.