26/02/2010

Adam (11)

DownloadedFile.jpeg

On n’a rien retrouvé de la femme blanche et maigre. Ce qu’il y avait à dévorer, les crocodiles l’ont dévoré ; les congres et les murènes ont fait le reste. Son âme a rejoint la grotte des ancêtres. J’ai trouvé son appareil de photo, un peu plus loin, au pied des chutes. Il fonctionnait toujours. Je l’ai gardé pour moi. Comme les livres qui étaient dans son sac.

Une fois de plus, mon père s’est trompé. Les livres sont très utiles. Ils remplacent la chasse et tous les jeux stupides (sauf le football). Ce sont des compagnons fidèles à qui l’on peut tout confier. Ils ne trahissent jamais un ami. Ils ne livrent leurs secrets que dans la solitude et le silence.

10:23 Publié dans Work in progress | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.