08/02/2010

Les fantômes de Catherine Lovey

images-2.jpeg

Catherine Lovey aime les filatures et les enquêtes difficiles. Comme ses précédents ouvrages, Un roman russe et drôle* prend, dès les premières pages, la forme d’une enquête, qui deviendra, un fil des chapitres, une quête de sens et de liberté. D’emblée, Catherine Lovey nous lance sur les traces d’un oligarque russe, Mikhaïl Khodorkovski, milliardaire arrêté par le pouvoir en place et envoyé, comme tant d’autres dissidents avant lui, dans un bagne de Sibérie. Le roman commence sur les chapeaux de roue : la scène d’ouverture — une sorte de garden-party estivale, en Suisse, où se retrouvent et se croisent une dizaine de personnages hauts en couleur — est une vraie jubilation. On pense à Tchékov, bien sûr, mais aussi à Tolstoï et à Dostoïevski auxquels l’auteur fait un clin d’œil complice. Vivante, pleine de fureur et de rire, cette longue scène  d'exposition met le roman sur les rails. Et le lecteur, appâté comme Valentine Y., l’héroïne du livre, a envie de tout savoir sur ce mystérieux oligarque emprisonné pour avoir contesté le pouvoir…

 


images-1.jpeg

La suite, comme souvent chez Catherine Lovey, est déroutante. À peine arrivée à Moscou, Valentine doit faire face à de nombreuses difficultés. Elle retrouve Lev, un ancien ami russe, puis Jean, puis Elena, que Jean a aimée autrefois, et qui tient une galerie d’art contemporain. La vaillante Valentine, comme bloquée dans son enquête, sombre dans le vague à l’âme (russe, bien sûr !). Au fil des pages, la figure du mystérieux oligarque, qui était le point d’ancrage du roman, semble s’évaporer, et presque disparaître. Comme si, désormais, seule comptait la quête aventureuse de Valentine. Comme si, en chemin, Catherine Lovey aimait à changer d’épaule son fusil…

La troisième partie du roman est encore plus élusive, puisque l’héroïne disparaît totalement de la scène. On assiste alors à un échange de lettres entre son ami Jean (qui a reçu quelques messages de Valentine avant qu’elle sombre dans le silence) et Ioulia Ivanovna qui se verra chargée d’enquêter sur la disparition de Valentine. Le roman, une fois encore, change de perspective : Valentine semble passer au second plan, tandis que les relations entre Jean et Ioulia, de plus en plus étroites, occupent le devant de la scène. Et la belle Valentine ? On ne saura jamais si elle a été victime d’une secte ou d’un règlement de comptes (l’enquête qu’elle poursuit n’est bien vue de personne) entre séides du pouvoir.

Ce n’est pas le moindre charme de ce roman russe (comme dirait Emmanuel Carrère) et drôle que de balader ainsi le lecteur entre plusieurs niveaux de sens. Souvent mené dans une impasse, celui-ci est obligé d’interpréter et de se construire sa propre histoire pour se sortir d’affaire. En cela, c’est une réussite. Comme, d’ailleurs, le style vif et enlevé de Catherine Lovey, souvent proche du langage parlé. Il y a du rythme et une indéniable jubilation dans cette enquête originale qui font de ce roman une lecture à la fois surprenante et agréable.

* Catherine Lovey, Un roman russe et drôle, Zoé, 2010.

08:41 Publié dans livres en fête | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : roman, russie, khodorkovski, catherine lovey | | |  Facebook

Commentaires

Pourtant, l’image est trompeuse. Sur les photographies de Jacques Pugin, la Nature n’est jamais une, ni pure, ni immaculée. Le désert est plein de signes mystérieux ; il est creusé de pistes qui indiquent un chemin, une présence, une issue : quelqu’un est passé par ici, qui a disparu ou s’est volatilisé. Mais où ? Et pourquoi ? De même, la montagne — aussi idyllique soit-elle — est envahie de zones d’ombre qui ressemblent parfois à des ruisseaux de sang, des coups de couteau ou des blessures secrètes. Une montagne sur laquelle planerait une menace…

Écrit par : SEO | 06/07/2010

images-1.jpegActuellement se tient, à la Galerie Krisal, à Carouge, une très belle exposition de photographies de l'artiste genevois Jacques Pugin, qui vit désormais à Barcelone. L'exposition s'intitule « La Montagne s'ombre ». On peut admirer les belles images de Pugin jusqu'au 24 décembre 2009. À ne pas manquer…

Écrit par : seo | 06/07/2010

La nature est intacte, dans tout l’éclat de sa beauté, nue comme le premier jour : le désert ouvre sur l’infini et la montagne est toujours sacrée. Nous sommes revenus au Jardin d’Eden : le temps d’avant le désir et d’avant la chute.

Écrit par : SEO Professionals | 06/07/2010

le photographe s’attache d’abord à la nature — comme si l’homme n’était qu’un accident ou une péripétie de l’Histoire. La nature est intacte, dans tout l’éclat de sa beauté, nue comme le premier jour : le désert ouvre sur l’infini et la montagne est toujours sacrée. Nous sommes revenus au Jardin d’Eden : le temps d’avant le désir et d’avant la chute.

Écrit par : Best Articles Directory | 06/07/2010

Good post. I am going to assignment writing assignment help
save the URL and will definitely visit again. Keep it up.

Écrit par : peterson | 03/09/2010

xiao zhuang

Écrit par : Gucci shoes | 29/10/2010

Catherine Lovey est née en 1967 en Valais et vit près de Vevey.

Diplômée de l'Institut Universitaire des Hautes Etudes Internationales à Genève, elle complète sa formation par l’obtention, en 2003, d’un diplôme postgrade en criminologie, auprès de l'Ecole des sciences criminelles de Lausanne. Catherine Lovey exerce le métier de journaliste spécialisée dans les domaines économique et financier. Elle a notamment collaboré auprès de 24Heures, La Tribune de Genève et L'Hebdo.

Écrit par : ppc chicago | 09/11/2010

Good post, thanks for taking time to discuss this subject.
Fortunately this topic is presented in your blog, assuring a decent coverage.
Keep up the good work !

Écrit par : fundo de investimento | 22/11/2010

Yall' know I love some dis.

Écrit par : bear spray | 26/11/2010

Je suis tellement heureux d'avoir trouvé votre page web. Mon copain m'en a parlé avant, mais jamais eu le temps de le vérifier jusqu'à maintenant. Je tiens à exprimer, je suis stupéfaite. J'ai vraiment apprécié la lecture de vos messages et absolument être de retour pour obtenir plus.

Écrit par : town planning brisbane | 28/11/2010

Merci for a great post. I definitely appreciate.

John
Happy Birthday Wishes

Écrit par : Happy Birthday Wishes | 29/11/2010

Catherine Lovey is one of the best writer of her times. She always make it a point to make a lasting impression to her readers. I do wonder when will her next book come out...

Écrit par : Haunted House | 06/12/2010

Nice post. I was checking constantly this blog and I am impressed! Very helpful information particularly the last part :) I care for such information much. I was looking for this certain info for a very long time. Thank you and good luck.

Écrit par : digital storage shed plans | 15/01/2011

Pourtant, l'image CEST Trompeuse. Sur les photos de Jacques Pugin, liens nature n'est Jamais ou Immaculée ni pure. Le Désert Mystérieux signes CEST plein, piste HNE il Creuse chemin Qui indiquent des Nations Unies, la présence de liaison, reliant thème: Quelqu'un ici CEST nominale dépassé, S'est Qui ou A disparu volatilisé. Maïs Où? Pourquoi Et? De same, la montagne - idyllique soit-Elle also - zone CEST envahie d'ombre Qui parfois à des ressemblent Ruisseaux de sang, coups de ou des minor Couteau des secrets. Une montagne sur laquelle menace planerait unit ... Success in life is founded upon attention to the small things rather than to the large things; to the every day things nearest to us rather than to the things that are remote and uncommon.

Écrit par : Senior picture ideas | 21/01/2011

patient images auto-1.jpegActuellement, à la Galerie Krisal, à Carouge, se joint à l'exposition Très belle photo de Jacques Pugin genevois de l'artiste, Qui vit à Barcelone Desormais. L'exposition s'intitule "La Montagne s'ombre." May admirateur images les belles Jusqu'au 24 décembre 2009 Pugin. Pas Manquer nir un ... I usually run into a bunch of junk when it comes to this niche, but this is some good useful information I found here.

Écrit par : Cheap boat seats ideas | 28/01/2011

Pourtant, l'image est trompeuse. Dans les photographies de Jacques Pugin, La nature n'est jamais, ni pur ni immaculée. Le désert est plein de signes mystérieux et est élargi pistes, qui indiquent un chemin, une présence, une issue: une personne a été ici, qui ont disparu ou ont disparu. Mais où? Et pourquoi? De même, la montagne - aussi idyllique qu'il est - est envahi par les zones grises qui ressemblent parfois à des flots de sang, poignardé ou d'une blessure secrète. Une montagne sur laquelle pose une menace ... This award is given for the place with a good condition of weather. So it's really depend on their luck to win this award.

Écrit par : New Towing capacity chart | 28/01/2011

Il est interessant de lire, merci beaucoup! Je continuerai a lire votre blog,
mais pas toutes les informations dont j'ai besoin.

Écrit par : san diego movers | 28/01/2011

You also know how to make people rally behind it, Obviously Taking Time From The responses and real effort to make a good article!

Écrit par : web hosting | 29/01/2011

Je suis tellement heureux d'avoir trouvé votre page web. Mon copain m'en a parlé avant, mais jamais eu le temps de le vérifier jusqu'à maintenant. Je tiens à exprimer, je suis stupéfaite. J'ai vraiment apprécié la lecture de vos messages et absolument être de retour pour obtenir plus...

Écrit par : jogos online | 07/02/2011

We've sold an counter rotating saw. The cayman dual saw works fine but I can not find replacements blades . Though official site's FAQs would be the term for replacement blades the web page offers ugh to order them. Has anyone that ordered on got it yet.

1. To match precisely what is being cut, there can be a gradual accumulate of debris involving the blades that can gradually make them bind against the other person.

2. There is absolutely no template and angle guidebook, meaning that it's out of the question accurate cuts at tailored angles: 0 degrees, 45 degrees, etc. The saw can not replace an ordinary circular saw when it comes to making cuts like this.

3. The specialized blades are dedicated. If the company is out of business down the line it will likely be impossible to get replacements from mainstream blade manufacturers.

I've got to utilize cayman counter rotating saw immediately .

My company is surprised that no assembly or user operating instructions were combined with the accesories. Also, there isn't any mention of battery replacement the. Laser Guide. I've emailed the organization to ask about for this data. They promise 24 C forty-eight hour convert enough time giving a reply to issues and consequently answers, so well see.

Écrit par : dual saw | 17/02/2011

Je voudrais vraiment obtenir ce roman et de le lire, semblent histoire très intéressante.

Écrit par : BMW scan tool | 26/02/2011

C'est un des bons articles que vous pouvez trouver dans le tout net expliquant en détail sur le sujet. Je vous remercie de prendre le temps de partager vos pensées et des idées à beaucoup de lecteurs là-bas.

Écrit par : motor trade insurance | 03/03/2011

What an amazing post,thanks for sharing.

Écrit par : iphone cases wholesale | 23/03/2011

I read her novel but I can say it is far from truth: I live in Russia, and I know how everything was in the reality. However it's like an adventurous book, so I suggest everyone to read it.

Écrit par : hyip monitor | 12/04/2011

the ration between the period of time and percentage is minimized. Thanks for sharing.

Écrit par : prada shoes for men | 13/04/2011

I love the dear information you offer in your articles. I can bookmark your weblog and have my friends take a look at up right here generally. I am fairly sure they’ll be told a lot of new stuff right here than any one else!

Écrit par : Reverse Phone Lookup | 20/04/2011

Well done. Thanks for posting.

Écrit par : Birthday Wishes | 27/04/2011

J'aime les histoires Russes, je pense qu'il faut de lire ce livre.

Écrit par : ipad development | 25/06/2011

Your writer shows your pain of production and hardwork. Rattling awesom. Protect on try.

Écrit par : love quotes | 05/07/2011

e personnages hauts en couleur — est une vraie jubilation. On pense à Tchékov, bien sûr, mais aussi à Tolstoï et à Dostoïevski auxquels l’auteur fait un clin d’œil complice. Vivante, pleine de fureur et de rire, cette longue scène d'exposition met le roman sur les rails. Et le lecteur, appâté comme Valentine Y., l’héroïne du livre, a

Écrit par : love quotes for her | 06/07/2011

Je pense que vous avez besoin d'éclaircir quelques mails que vous avez reçu sur cette page.

Écrit par : travailler chez soi | 12/07/2011

Le roman, une fois encore, change de perspective : Valentine semble passer au second plan.

Écrit par : hyip monitor | 29/07/2011

I have come to a similar conclusion.

Écrit par : hyip monitoring | 29/07/2011

j'aime beaucoup être surpris par un livre et cela été le cas ici. Je pense donc aussi que c'est une très belle réussite. D'ailleurs mes collègues de mon assurance auto ont pensé pareil.

Écrit par : news assurance auto | 11/10/2011

Une très grande plongée dans l'univers de cette romancière très talentueuse. J'attends ces prochains livres pour être sûr de son talent.

Écrit par : hausse tarif assurance | 11/10/2011

J'adore les auteurs tel Dostoïevski. Je me rappelle d'un livre intitulé "Le Double" qui était vraiment bien.

Écrit par : epicerie fine | 14/10/2011

Les commentaires sont fermés.