28/11/2009

Roman Polanski bientôt libre

images-1.jpeg Décidément, on n'aura rien épargné à Roman Polanski, l'un des plus grands cinéastes de notre époque (aussi !) Ni le traquenard d'une arrestation crapuleuse à Zurich, alors qu'il était invité à recevoir une distinction lors d'un Festival international de cinéma. Ni la détention dans des conditions difficiles pour un homme de 76 ans (il aura passé plus temps en prison en Suisse qu'aux États-Unis). Ni la résidence surveillée. Ni même le port infâmant d'un bracelet électronique qui l'apparentera, bientôt, aux plus dangereux criminels…

La Suisse est un drôle de pays, qui s'illustre à sa manière. On n'hésite pas à baisser son froc devant les États-Unis, lorsque ceux-ci se montrent menaçants pour nos banques et leur sacro-saint « secret bancaire ». On a peu de scrupule à s'en aller faire des courbettes en Libye devant un dictateur à la petite semaine pour obtenir la libération d'otages qui sont toujours détenus. Dans ce même pays, aux mœurs décidément très insolites, on n'inquiète pas outre mesure quatre fils-à-papa russes qui jouent les Schumacher au volant de leur bolide et envoient à l'hôpital un conducteur qui roulait normalement sur la route de Suisse transformée en circuit de F1. Il faudra que la victime dépose plainte pour que les policiers genevois s'intéressent à l'affaire…

Qui dira, après ça, que le Justice est la même pour tous, alors que tantôt elle s'acharne et tantôt elle fait preuve d'une coupable négligence ?

13:50 Publié dans all that jazz | Lien permanent | Commentaires (26) | | |  Facebook

Commentaires

Bonjour jmo !
100 % d'accord avec vous.
N'en déplaise à tous les culs-bénits qui ne veulent décidément pas voir les réalités en face, cette "Affaire Polanski" est une véritable honte pour la Suisse et ses "gouvernants".
Cette façon de piéger un homme - aussi "criminel" soit-il aux yeux de certains - est digne d'un Kadhafi ou d'une république bananière.
J'espère que le cinéaste vivra assez vieux pour répondre, le moment venu...

Écrit par : Blondesen | 28/11/2009

C'est vrai.

Reste que ce n'est pas parce que certains ne sont jamais inquiétés pour des crimes bien plus graves (et je ne me réfère pas au jeunes russes ni même au fils à papa Kadhafi), que M Polanski est à plaindre. N'est-ce pas ?

Écrit par : Daniel | 28/11/2009

Donc,si la police et la justice auraient arrêtés et enfermés les russes fous du volant et laisser libre le pédophile Polanski,ce ne serait que justice pour tout le monde ? Beaucoup de réseaux pédophiles sont démantelés parla police en piégeant ces derniers sur internet ; mais comme ce ne sont pas des cinéastes "talentueux" là c'est normal.

@ Blondsen,

Je vous savais amis de la dictature chinoise, mais amis à un pédophile,c'est plutôt à vous d'avoir honte.

D.J

Écrit par : D.J | 28/11/2009

"Roman Polanski bientôt libre"

Pourquoi vous mentez?
Il sera bientôt extradé vers les USA. A moins qu'il ne s'enfuie à nouveau... c'est ce que vous voulez suggérer?

Hop, un avion privé, direction la France. La Suisse y gagnerait 4.5 millions de Francs, une bonne affaire. Y en a point comme nous pour faire du fric.

Écrit par : Johann | 28/11/2009

Avec votre permission, djo, juste une remarque pour D.J:
J'aime mieux être admirateur de Polanski qu'aplaventreur devant Bush Père et Fils.

:o)

Écrit par : Blondesen | 28/11/2009

La justice ne serait-elle pas impartiale!

Ce qui m'interpelle, c'est la différence abyssale des cautions pour sortir de prison:

100.000 francs pour le jeune russe.

4,5 millions pour Roman Polanski.

Écrit par : oceane | 28/11/2009

@ Blondsen,

Les Bush,n'ont pas abusés sexuellement des mineurs en les droguant.Et c'est ce genre de type que vous défendez.Honte à vous.

D.J

Écrit par : D.J | 28/11/2009

@ D.J

"Les Bush,n'ont pas abusés sexuellement des mineurs en les droguant."

Peut-être. Mais les Bush sont à l'origine des dizaines des milliers (sinon des centaines) des morts des civiles. Ils sont aussi à l'origine des tortures, commisses de manière quasiment officielle, dont, entre autres, des atrocités bien pires qu'un simple viol, mais aussi des tortures à caractère sexuel assimilables au viol. Les Bush appartiennent justement à la catégorie des gens qui, responsables des crimes très, très graves, ne sont pas inquiétés le moins du monde.

Alors honte à vous.

Écrit par : Daniel | 28/11/2009

Tout à fait d'accord avec cette analyse de l'esprit eunuque qui préside à ce pays dans certaines affaires!!!

Écrit par : Micheline | 28/11/2009

@ Daniel,

On sort du sujet.mais l'Irak de Saddam était une dictature totalitaire et ultracriminel.Comme l'était le nazisme.Donc vous pouvez mettre Roosvelt dans la même catégorie que Bush pour les morts civils lors du débarquement et de l'invasion de la France par les Gi's.En plus la majorité des morts civils irakien sont liés à Al Queda.Et je vous signale aussi que des militaires US dont des officiers ont été condamnés à des lourdes peines de prisons pour les violes et autre crimes contre des civils.Mais Polanski lui doit être libéré et non puni pour son viol sur mineur.Mais au moins avec Bush aujourd'hui,l'Irak est débarrassé de son tyran et les irakiens peuvent librement s'exprimer.
.Ce qui ne serait jamais arrivé avec des types comme vous.Ces mêmes types qui ont gobés les accords de Munich.

Mais ni Roosvelt,ni Bush sont des pédophiles.

D.J

Écrit par : D.J | 28/11/2009

Qu'on arrête de qualifier abusivement Roman Polanski de "pédophile". Il a été reconnu coupable d'abus sexuel sur mineure (qui n'était pas une fillette mais une adolescente puberte au moment des faits). Si la culpabilité du réalisateur ne semble faire aucun doute, qu'on n'en rajoute pas avec des termes fallacieux destinés à salir plus que nécessaire.
Par ailleurs, on peut recommander le visionnement du documentaire "Wanted and Desired" de Marina Zenovich à tous ceux qui en appellent au lynchage pur et simple. Un film édifiant qui retrace toute la procédure de l'époque, conduite par un juge mythomane et calculateur qui n'a eu de cesse de "crucifier" la star Polanski dans le but d'acquérir une notoriété internationale. Même le procureur mormon en charge de l'accusation à fini par adhérer à la cause de la défense et à comprendre la fuite de l'accusé... c'est dire!

Écrit par : Olivier Chiacchiari | 28/11/2009

pouf! pouf! toujours aussi mignon et candide, le D.J
"... les irakiens peuvent s'exprimer librement"...
C'est vrai que sous Saddam, ils s'exprimaient moins ouvertement: avec l'arrivée de Bush, en moyenne 50 à 100 victimes/ jour dans des attentats à la bombe...
Votre idéal de "liberté" est quelque peu sanguinolent.
Par ailleurs, que je sache, il n'a pas encore été prouvé devant un tribunal (et pour cause...) qu'une adolescente ait été "droguée et violée".
Votre petit tribunal personnel est décidément aussi expéditif que ceux que votre magnifique George Bush met en place et anime...
Allez donc reprendre une botte de foin où vous savez !

:o)

Écrit par : Blondesen | 28/11/2009

Il semble que la plaignante a reçu beaucoup d'argent de Polanski, alors c'est sans commentaire.

ça me rappelle l'affaire Jackson, c'est à vomir!

Et là la "Justice" ramasse 4,5 millions, c'est pas plus respectable!

Écrit par : dominiquedegoumois | 28/11/2009

@ D.J


Je vois.

Je me demande par quel processus mental vous êtes capable de condamner un fait divers et en même temps justifier la barbarie.

Écrit par : Daniel | 28/11/2009

@ dominiquedegoumois: Qu'est-ce qui vous fait vomir, au juste, le fait que certains proposent de l'argent, ou le fait que d'autres l'acceptent?

Écrit par : Olivier Chiacchiari | 28/11/2009

"Une excellente journée : nous avons tué de nombreux innocents" !

J’ai dit à mon chef : « c’est un mauvais jour, nous avons tué tout le monde ». « Non, non, au contraire, c’est un bon jour », répondit-il !

@ D.J
C'est un bon livre à lire et s'instruire pour mieux argumenter.
http://www.alterinfo.net/AVEUX-DE-SOLDATS-AMERICAINS-EN-IRAK!_a31515.html

Écrit par : Jean | 28/11/2009

"Il a été reconnu coupable d'abus sexuel sur mineure (qui n'était pas une fillette mais une adolescente puberte "
Passons sur puberte, M. l'écrivain. Mais en dessous de 16 ans, c'est d'"enfant " qu'il s'agit, non de mineure. Enfant, cela se dit pais, paidos en grec.

Écrit par : Géo | 28/11/2009

A bon entendeur, M. Géo, une enfant, donc, pas mineure, et encore moins adolescente... CQFD.
Quant à passer sur la puberté, c'est tout à fait opportun, c'est un détail en matière de sexualité.

Écrit par : Olivier Chiacchiari | 28/11/2009

Je ne vois pas quel reproche on peut faire dans cette affaire à la Suisse, si ce n'est d'avoir attendu si longtemps avant d'arrêter ce monsieur.

En outre, Roman Polanski est certes un homme de talent, mais c'est aussi quelqu'un qui a commis un crime. Il doit payer pour ce qu'il a fait. Je ne vois donc pas où se situe le problème...

Écrit par : Ngabo | 28/11/2009

@ Ngabo: Vous ne voyez pas où se situe le problème?
Arrêter un homme 31 ans après son "crime" (si vous commettez le "crime" aujourd'hui, on vous interpellera en 2040!) alors qu'il est célèbre, qu'il vit à visage découvert sous sa propre identité depuis toutes ces années, qu'il arpente le monde sous l'oeil des médias internationaux et qu'il a acquis une demeure fort coûteuse on ne peut plus légalement dans le pays qui l'interpellera à l'aéroport après l'avoir invité pour lui rendre hommage...
Et vous ne voyez pas où se situe le problème? Alors c'est sans doute qu'il n'y a rien à voir...

Écrit par : Olivier Chiacchiari | 28/11/2009

Il est célèbre pour une certaine élite de la communauté juive française alors que nombre d'Américains le déteste cordialement tout spécialement les évangélistes qui représente 20 à 25 % des électeurs et eux ne sont pas des adeptes de la pédophilie et des autres dérives sexuelles.
Question à deux balles : il dispose de combien de passeports ?

Écrit par : Hypolithe | 29/11/2009

Oliver arrête ton cinéma, si tu touches à mon enfant mineur ou majeur contre son gré et que je te retrouve tu comprendras très très vite que moi je n'en fais pas du cinéma. Hélas pour toi et pour moi, Ni Dieu ni Champdollon ni prescription m'arrêteront. Tu as un problème avec ça ?

Écrit par : tetete | 29/11/2009

"Par ailleurs, que je sache, il n'a pas encore été prouvé devant un tribunal (et pour cause...) qu'une adolescente ait été "droguée et violée"."

C'est comme si je disait qu'il n'a pas été prouvé devant un tribunal que ce sont les USA qui ont envahis l'Irak.

Vous prenez vraiment les gens pour des imbéciles.

"Je vois.

Je me demande par quel processus mental vous êtes capable de condamner un fait divers et en même temps justifier la barbarie."

La barbarie était chez Saddam.Rien que celà valait son renverssement.Une chance qu'on pas eu les victimes du Rwanda ou du Darfour.Ces dernière est la politique souhaitées des pacifistes.La non ingérence.

Polanski est peut-être pour vous un fait divers,mais en tous cas pas pour la victime.

D.J

Écrit par : D.J | 30/11/2009

La "victime" a pardonné depuis longtemps, D.J, et aimerait que toute cette histoire soit oubliée.
Vous le sauriez si vous lisiez la presse au lieu de vous concentrer sur votre petite vendetta personnelle et votre obsession pathologique de croire et vouloir faire croire que tout, absolument tout est bon, magnifique, juste et idéal aux USA.
Notamment la Justice...

:o)

Écrit par : Blondesen | 01/12/2009

@ Blondsen,

Pardonner , indemniser etc... vous accepterez cela le jour ou la pédophilie concernera directement votre famille proche ?

Rien que votre solidarité à Polanski dans cette affaire , vous interdira à l'avenir de dénoncer les actes de pédophilies quelle qu'elle soit.

Et je n'est jamais dit que tout étaient idéal en Amérique , je la défend contre des gens comme vous qui la caricaturez sans connaître ce pays comme bien des suisses,Vous n'êtes pas le seul.

D.J

Écrit par : D.J | 01/12/2009

Pas de souci, jmo, j'arrête ici:
il y a des limites à l'inutile !

;o)

Écrit par : Blondesen | 01/12/2009

Les commentaires sont fermés.