25/11/2009

La montagne s'ombre

images-1.jpegActuellement se tient, à la Galerie Krisal, à Carouge, une très belle exposition de photographies de l'artiste genevois Jacques Pugin, qui vit désormais à Barcelone. L'exposition s'intitule « La Montagne s'ombre ». On peut admirer les belles images de Pugin jusqu'au 24 décembre 2009. À ne pas manquer…


images-2.jpeg

Comme Dieu, l’homme est souvent absent des photographies de Jacques Pugin. Qu’il arpente les sables du désert ou qu’il scrute, avec une attention d’orfèvre, les flancs d’une montagne ombreuse, le photographe s’attache d’abord à la nature — comme si l’homme n’était qu’un accident ou une péripétie de l’Histoire. La nature est intacte, dans tout l’éclat de sa beauté, nue comme le premier jour : le désert ouvre sur l’infini et la montagne est toujours sacrée. Nous sommes revenus au Jardin d’Eden : le temps d’avant le désir et d’avant la chute.

Pourtant, l’image est trompeuse. Sur les photographies de Jacques Pugin, la Nature n’est jamais une, ni pure, ni immaculée. Le désert est plein de signes mystérieux ; il est creusé de pistes qui indiquent un chemin, une présence, une issue : quelqu’un est passé par ici, qui a disparu ou s’est volatilisé. Mais où ? Et pourquoi ? De même, la montagne — aussi idyllique soit-elle — est envahie de zones d’ombre qui ressemblent parfois à des ruisseaux de sang, des coups de couteau ou des blessures secrètes. Une montagne sur laquelle planerait une menace…

Comme on le voit : nous ne sommes plus dans la Nature, mais dans le regard d’un artiste qui la recompose.

C’est ce regard qu’il faut traquer au verso des images recueillies au fil des jours et des randonnées, ces images longuement retravaillées, creusées, interrogées, modifiées par la suite. Ces images où la montagne s’ombre et nous regarde.

09:30 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : photo, jacques pugin, carouge, exposition, krisal | | |  Facebook

Commentaires

10. Philippe Sollers, Les Voyageurs du temps, Gallimard. Il faut lire ce faux roman, sans intrigue ni suspense, 349057970.6.jpegcomme une magnifique promenade littéraire à travers les lieux et les époques, les visages, les siècles, les grandes ombres du passé. La promenade n'est pas finie. Elle se poursuit de livre en livre, toujours à inventer. Comme il n'a pas de commencement, le temps n'a pas de fin non plus. À nous de l'explorer à notre guise…

Écrit par : SEO | 06/07/2010

Comme si, désormais, seule comptait la quête aventureuse de Valentine. Comme si, en chemin, Catherine Lovey aimait à changer d’épaule son fusil…

Écrit par : SEO Professionals | 06/07/2010

On pense à Tchékov, bien sûr, mais aussi à Tolstoï et à Dostoïevski auxquels l’auteur fait un clin d’œil complice. Vivante, pleine de fureur et de rire, cette longue scène d'exposition met le roman sur les rails. Et le lecteur, appâté comme Valentine Y., l’héroïne du livre, a envie de tout savoir sur ce mystérieux oligarque emprisonné pour avoir contesté le pouvoir…

Écrit par : Best Articles Directory | 06/07/2010

Elle retrouve Lev, un ancien ami russe, puis Jean, puis Elena, que Jean a aimée autrefois, et qui tient une galerie d’art contemporain. La vaillante Valentine, comme bloquée dans son enquête, sombre dans le vague à l’âme (russe, bien sûr !). Au fil des pages, la figure du mystérieux oligarque,

Écrit par : iPhone life | 06/07/2010

Thanks for the healthy tips and sharring.

Écrit par : holiday villa | 17/09/2010

Merci pour le bonne explication.

Écrit par : rent villas | 12/10/2010

xiao zhuang

Écrit par : Gucci shoes | 29/10/2010

MP5 Player - Wholesale MP5 Players - Cheap MP5 Video Player

Écrit par : dress | 08/11/2010

This is a nice post in an interesting line of content.
Thanks for sharing this article, great way of bring this topic to discussion.
Keep up the excellent work !

Écrit par : gastrite | 20/11/2010

l'Impero Romano non è caduto per la discesa di quattro barbari ma perchè

Écrit par : website design | 25/11/2010

l'Impero Romano non è caduto per la discesa

Écrit par : logo design | 25/11/2010

Pretty bon poste. Je viens de tombé sur votre blog et je voulais dire que j'ai vraiment apprécié la lecture de vos messages blog. De toute façon je vais être abonnés à votre flux et j'espère que vous publiez de nouveau bientôt.

Écrit par : townplanning brisbane | 28/11/2010

Hello. Thank you for another essential article. Where else could anyone get that kind of information in such a complete way of writing? I have a presentation incoming week, and I am on the lookout for such information.

Écrit par : quick no faxing payday loan | 02/12/2010

Thanks for sharing this good post. I learned a lot of information on this and hope there would be more useful posts like this in the future.

Écrit par : DVD Printing | 13/12/2010

une exploration de la vacuité belle et sauvage naturel de la montagne. Savez-vous où je peux trouver plus de travail Pugin?

Écrit par : Curad Scar Therapy | 13/12/2010

This is a nice post in an interesting line of content.
Thanks for sharing this article, great way of bring this topic to discussion.
Keep up the excellent work !

Écrit par : Pehari | 16/12/2010

Oui j'avais deja vu une exposition de Jacques Pugin, des photos très belles et saisissantes. La nature y est intacte dans l’éclat de sa beauté, des images longuement retravaillées et creusées, absolument.

Écrit par : rakeback | 17/12/2010

’image est trompeuse. Sur les photographies de Jacques Pugin, la Nature n’est jamais une, ni pure, ni immaculée. Le désert est plein de signes mystérieux ; il est creusé de pistes qui indiquent un chemin, une présence, une issue : quelqu’un est passé par ici

Écrit par : Rolex Watches | 10/01/2011

article intéressant sur un sujet qui, bien que ne semble pas d'actualité, oui il est ... tout revient ....

Écrit par : tarot | 19/01/2011

10. Philippe Sollers, Les Voyageurs du temps, Gallimard. Il faut lire ce faux roman, sans intrigue ni suspense, 349057970.6.jpegcomme une magnifique promenade littéraire à travers les lieux et les époques, les visages, les siècles, les grandes ombres du passé. La promenade n'est pas finie. Elle se poursuit de livre en livre, toujours à inventer. Comme il n'a pas de commencement, le temps n'a pas de fin non plus. À nous de l'explorer à notre guise…Life is a gamble. You can get hurt, but people die in plane crashes, lose their arms and legs in car accidents; people die every day. Same with fighters: some die, some get hurt, some go on. You just don't let yourself believe it will happen to you.

Écrit par : | 19/02/2011

Nice blog, its great article informative post, thanks for sharing it. Thanks for the information!

Écrit par : writing services | 16/04/2011

Les commentaires sont fermés.