09/11/2009

Vingt ans après

Que faisiez-vous il y a vingt ans exactement ? Vous étiez tous — et moi aussi — devant votre poste de télévision à n'en pas croire vos yeux, comme vos oreilles. Le Mur était enfin tombé ! Larmes et cris de joie. Un vent de liberté sans précédent soufflait sur l'Europe et le monde. On espérait des lendemains qui chantent…

Oubliant, pour une fois, sa mission d'abrutissement, la télévision était aux premières loges. Et nous avec. En plein cœur de l'événement. C'est-à-dire de l'Histoire en train de se faire. La magie du direct…

 

Vingt ans plus tard, l'Europe s'est agrandie. La Suisse n'en fait toujours pas partie. Elle s'est donnée une monnaie forte qui rivalise avec le dollar. Les frontières se sont ouvertes. Non les frontières de l'esprit ou de la culture. Mais celles des travailleurs, qui viennent alimenter un marché de plus en plus gourmand et aveugle. Tous les hommes sont égaux en Europe, car ils ont tous le droit — que dis-je : le devoir — de consommer.

Il vaut la peine de goûter ces images de joie et de liberté, de larmes, de pure jubilation. Elles portent en elles des rêves, peut-être, qui vont bientôt s'évanouir…

10:00 Publié dans all that jazz | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : mur, berlin, télévision | | |  Facebook

Commentaires

Il faut ancrer en soi cette joie, cette liberté, cette jubilation, pour qu'une mémoire de cela reste quelque part en nous, prêt à se réveiller, même si le chemin est encore long...

Écrit par : hommelibre | 09/11/2009

C'est bien la preuve, aussi, qu'on ne peut couper une ville, un pays, des individus en deux. Tous les régimes politiques sont impuissants devant ce désir de liberté et de réunion. Mais entre la fusion et la confusion, il y a une très mince ligne de partage, parfois…

Écrit par : fédor | 09/11/2009

Looking through this, I accumulate a lot of ideas - what to achieve, what to say, what to verbalize but the only thing I have knowledge of for a fact is that I am knocked out by the good means of the creator

Écrit par : plus size apparel | 19/12/2010

Les commentaires sont fermés.