18/02/2009

Règlement de comptes à Payerne City

images.jpegUne étrange affaire agite actuellement le landerneau romand (voir ici l'article de Jean-Louis Kuffer dans 24 Heures). Au centre de l’affaire : le dernier livre de Jacques Chessex, Un Juif pour l’exemple*, qui raconte — comme chacun le sait désormais, puisque le livre a été largement chroniqué — l’assassinat, à Payerne, en 1942, d’un marchand de bétail juif, Arthur Bloch, par un groupe de nazillons locaux. Le roman de Chessex est bref, bien enlevé, il sonde comme à son habitude les zones les plus sombres de l’être humain, le mal, la violence aveugle, le désir de mort. Jusqu’ici, rien à dire. En quelques semaines, le livre sur « l’affaire de Payerne » est devenu un succès de librairie. Plus de 30'000 exemplaires vendus. Ce qui est bien sûr exceptionnel sous nos latitudes où les tirages sont habituellement confidentiels. Même le directeur de Payot, Pascal Vandenberghe, se frotte les mains…
Bravo à Chessex, donc, et vive la littérature romande !
Là où l’affaire se corse, c’est quand on apprend que, trente ans avant le roman de Chessex, les journalistes Yvan Dalain et Jacques Pilet avaient réalisé un film, puis écrit un livre sur la fameuse affaire. Ce film, dans le cadre de l’émission Temps Présent, s’intitulait Analyse d’un crime, et l’on se réjouit beaucoup de le redécouvrir très bientôt sur la TSR (on peut le voir sur le site de la TSR ici). dalain.jpegQuant au livre de Jacques Pilet, paru chez Favre en 1977, il s’intitulait Le crime nazi de Payerne, 1942 en Suisse, un Juif tué pour l’exemple. Je vous laisse juge des coïncidences…
Interrogé sur cette étrange affaire, par Pascale Burnier, Chessex déclare qu’« il était le premier sur le coup », ayant déjà rédigé, en 1967, un texte d’une dizaine de pages, Un crime en 1942, publié dans un recueil de chroniques, Reste avec nous, réédité par Bernard Campiche en 1995. Il a donc la paternité de l’histoire…
Sans entrer dans ce débat curieux de savoir qui des uns ou de l’autre est le propriétaire du sujet (le livre de Chessex reprend pourtant tel quel le titre du livre de Pilet), on ne peut éviter certaines questions. Pourquoi, de la part du grand écrivain, avoir occulté délibérément ses sources ? Ou, à défaut de sources, pourquoi n’avoir pas mentionné l’existence du film de Dalain (à droite, de son vrai nom Yvan Lévy, né à Avenches en 1927 et décédé en 2007) et du livre de Pilet ?
chessex.jpegQuand on pose la question à Chessex, voici ce qu’il répond : « Il s’agit d’un travail sérieux, mais qui manque cruellement de détails. Les noms des assassins ne sont pas cités et le déroulement du drame n’est pas précis. À aucun moment du livre, ni du Temps présent de l’époque d’ailleurs, on ne comprend que ce crime dépasse Payerne et qu’il s’agit vraiment du début d’Auschwitz. »
Y a-t-il là comme le règlement d’un antique contentieux ? Et pourquoi Chessex, trente ans après Dalain et Pilet, tente-t-il de se réapproprier (avec succès, d’ailleurs) l’« affaire de Payerne », ce fait divers tragique qui marqua toute une région, et toute une époque ? Un écrivain, fût-il de talent, peut-il s'arroger l'exclusivité d'un fait divers?
En attendant les réponses qui ne vont pas manquer de surgir dans les jours et les semaines qui viennent, car l'affaire fait grand bruit chez nos voisins vaudois, relisons les deux Jacques, Chessex et Pilet, et ne manquons pas la rediffusion sur la TSR du film d’Yvan Dalain, qui fut un grand reporter, un grand écrivain et un homme épatant.

* Jacques Chessex, Un Juif pour l’exemple, roman, Grasset, 2008.
** Jacques Pilet, Le crime nazi de Payerne, 1942 en Suisse, un Juif tué pour l’exemple, Favre, 1977.

13:50 Publié dans badinage | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : chessex, pilet, dalain, nouveauté | | |  Facebook

Commentaires

Le succès d'un ouvrage est dans l'air du temps.

Le public apprécie le livre de Chessex.

La sensibilité est présente pour cette histoire, maintenant.
Aujourd'hui, le lecteur est réceptif à ce sujet.
Hier, le récit ne le touchait guère.

La réussite est mystérieuse et palpitante.

Écrit par : Oceane | 18/02/2009

Le monde a la mémoire courte! Qui se souvient des longues tirades de notre écrivain du terroir dans le Portrait des Vaudois où il se réclamait de Regamey et Rebatet, deux penseurs fascistes de l'époque? Il n'y a pas d'âge pour retourner sa veste!

Écrit par : fédor | 20/02/2009

Ah tiens, Fédor a a la mémoire aussi mal embouchée que la mienne. En 1936, Marcel Regamey écrivait, dans La Nation, un grand éditorial en première page intitulé Défie-toi du Juif, où il était expliqué que n'importe que bon citoyen vaudois, mais à souche israélite, ne serait jamais fiable au moment d'une épreuve collective, le Juif reprenant le dessus au dam du joyeux concitoyen membre de la fanfare ou du club de jass local. Bref, Juif=traître potentiel, affirmait le futur bâtonnier. Or je ne sache pas que cet article ait jamais été désavoué par notre grand défenseur actuel de la mémoire juive; mais il faudra vérifier, par ailleurs, dans quelles circonstances Maître Jacques se présentait, dans Le Portrait des Vaudois, comme le nouveau Rebatet des rivages lémaniques (écrivain fasciste des plus extrêmes, alors que Me Regamey n'était qu'un maurrassien de notre sol vaudois).Ce qui est sûr, c'est que Chessex est aussi crédible, en matière idéologique, qu'un gros chat matois en quête de la place la plus confortable - défie-toi de Raminagrobis !

Écrit par : JLK | 20/02/2009

J'ai toujours effectivement vécu dans l'idée que Chessex était un écrivain fasciste. Dans les années 68, il en était fier. Qui osera lui poser ces questions sur cette légère contradiction ? JLK ?

Écrit par : Géo | 21/02/2009

Merci, Fédor, de nous indiquer les références exactes de ces longues tirades inspirées de Regamey et Rebatet qui, dites-vous, figurent dans le Portrait des Vaudois... Si c'était réellement le cas, le commentaire dilutif de JLK aurait un certain sens. Pour une fois...

Écrit par : Yoana | 24/02/2009

xiao zhuang

Écrit par : Gucci shoes | 29/10/2010

Oui j'ai lu le livre,tres bien ecrit. Qaund au debat sur le plagiarisme, effectivement c'est un fait divers qui app

Écrit par : stars marketing code | 17/12/2010

Vraiment bon livre, je l'aime.

Écrit par : Playstation Move Kit | 22/12/2010

Les échanges de tirs dans les rues plus souvent!

Écrit par : Generic | 27/01/2011

A Jew Must Die pushes readers to question their own moral culpability -- no small achievement. It is not a perfect book -- its narrow focus means it is ultimately not as definitive as, say, Elie Wiesel’s Night or Primo Levi’s If This Is a Man. And the book’s cold, almost remote tone will put off many. But by subtly widening the blame for the Nazis' crimes to an entire culture -- whether that means Payerne, Switzerland, Europe, or all of humanity -- Chessex reminds us the Holocaust is a living concern, as opposed to something that is only the responsibility of thugs from the distant past.

Écrit par : sunday press | 14/02/2011

Là où l’affaire se corse, c’est quand on apprend que, trente ans avant le roman de Chessex, les journalistes Yvan Dalain et Jacques Pilet avaient réalisé un film, puis écrit un livre sur la fameuse affaire.

Écrit par : VPS | 21/03/2011

Osons la sagesse et la sérénité!

Écrit par : meilleur sexy | 23/03/2011

Interesting how much has not changed over the years. Since 1942 some of the ideas remain the same.

Écrit par : dsl | 23/03/2011

I'm just starting out in community management/marketing media and trying to learn how to do it well - resources like this article are incredibly helpful. As our company is based in the US, it's all a bit new to us.

Écrit par : Group Health Insurance | 24/03/2011

The post is pretty interesting. I really never thought I could have a good read by this time until I found out this site. I am grateful for the information given. Thank you for being so generous enough to have shared your knowledge with us

Écrit par : San Diego Printing | 24/03/2011

It’s good to see this information in your post, i was looking the same but there was not any proper resource, thanx now i have the link which i was looking for my research.

Écrit par : michigan car insurance | 31/03/2011

The post is pretty interesting. I really never thought I could have a good read by this time until I found out this site. I am grateful for the information given. Thank you for being so generous enough to have shared your knowledge with us

Écrit par : Austin Duplexes for Sale | 05/04/2011

Very impressive, i know that you hold something here.

Écrit par : tankini | 13/04/2011

Thanks this post really opened my eyes. it is not only eye opening rather very beneficial for the people those who want to do something good in his life .

Écrit par : Austin Real Estate | 16/04/2011

I enjoyed reading your posts. thanks for sharing. impressive page indeed

Écrit par : mothers day flowers Caracas | 04/05/2011

Les commentaires sont fermés.