25/09/2008

Amnésie collective

images-1.jpegDepuis quelques jours, la Suisse tout entière a retenu son souffle, brûlé des cierges ou des bâtonnets d'encens, prié les Dieux du ciel ou de la médecine, pour la santé de Hans-Rudolf Merz, notre grand argentier, victime d'une méchante crise cardiaque.

Heureusement, les nouvelles qui nous parviennent chaque jour de l'hôpital de l'Île sont bonnes. Malgré un quintuple pontage coronarien (ce n'est pas rien), le rétablissement de M. Merz semble suivre son cours. 

Aux dernières nouvelles, notre ministre des finances se serait même réveillé, ce qui réjouit tout le monde…

La question, maintenant : quand, donc, les autres conseillers fédéraux vont-ils se réveiller?

Quand Moritz Leueuberger va-t-il sortir de son hibernation? Et Samuel Schmid de sa léthargie ? Et Micheline Calmy-Rey de sa cure de prozac? Et Pascal Couchepin de ses ruminations nocturnes? Et Evelyne Widmer-Schlumpf de cette stupeur qui la fait tant ressembler à Edith Piaf?

Attendons le prochain bulletin médical… 

  

16:42 Publié dans badinage | Lien permanent | Commentaires (4) | | |  Facebook

Commentaires

Tous les politiques le savent, le peuple n'a pas plus de six mois de mémoire.

Les casseroles de certains - oubliés entre-temps - ne finissent pas de déployer leur effets néfastes dans notre vie quotidienne!

Jolie brochette d'individus qui ne "font surtout rien" pour mieux se maintenir au pouvoir ...

Écrit par : Judith | 25/09/2008

Si on n'est pas forcément rancuniers, on n'est tout de même pas amnésiques! On oubliera jamais que Merz avait craché dans la soupe avant de devenir CF : dans les médias, il ne se gênait pas de dire que cette fonction ne l'intéressait pas car un salaire de Fr 400 000, c'était de la m... par rapport aux revenus qu'il touchait. Espérons que les Radicaux se prendront une bonne claque lors des prochaines élections à la Contituante! Vieux, moribond, d'ancien régime presque, il n'a plus rien à apporter depuis longtemps.

Écrit par : citoyen en colère | 25/09/2008

"Tous les politiques le savent, le peuple n'a pas plus de six mois de mémoire."

Et les journalistes, eux, ils savent que cette mémoire ne dépasse pas dix jours, à condition encore qu'un clou beaucoup plus gros n'ait pas chassé le précédent plus tôt...

Écrit par : Scipion | 26/09/2008

xiao zhuang

Écrit par : Gucci shoes | 29/10/2010

Les commentaires sont fermés.