Patrice Mugny, maire de province

Imprimer

Le Maire de Genève, Patrice Mugny, a tort de s’en prendre vertement à la Radio Suisse Romande, coupable, à ses yeux, de ne pas rendre compte avec justesse et justice de tous les événements d’envergure interplanétaire qui se déroulent dans la cité de Calvin. D’abord parce qu’émanant du nouveau Maire de la ville, qui devrait être au-dessus des querelles de clocher, ses propos apparaissent comme un aveu de faiblesse. Ensuite parce qu’en considérant Genève, la grande rivale de Lausanne, comme un gros bourg de province, la RSR ne fait finalement que reconnaître une situation de fait.
Ne considérons ici que le point de vue culturel (nous parlerons d’urbanisme, de transports et de projets d’envergure une autre fois). Dans presque tous les domaines, aujourd’hui, il faut le reconnaître, Lausanne a repris la main et mène le bal. Le théâtre ? Qui peut rivaliser, à Genève ou ailleurs, avec le dynamique Théâtre de Vidy ? Pas la Comédie, en tout cas, devenue une scène de seconde zone, qui fait ce qu'elle peut avec ce qu'elle a. Et la danse ? Il n’y a pas photo, non plus, entre le Ballet du Grand-Théâtre et le ballet Béjart. Et la peinture ? Et la photographie ? Là encore, il faut se rendre du côté de l’Hermitage ou de l’Élysée — à Lausanne donc — pour admirer les dessins de Victor Hugo ou les dernières images de Salgado. Quant à la littérature, qui mériterait un chapitre à elle seule, son centre névralgique est aussi à Lausanne, dont les structures sont infiniment plus efficaces qu’à Genève (qui a tout de même le Salon du Livre).
S’il fallait un seul exemple de ce déplacement de force, citons enfin celui de la presse (Edipresse, Ringier) dont les pouvoirs de décision sont à Lausanne, Vaud. Mis à part le Courrier, qui tient courageusement sa place, il n’y a plus de journal strictement genevois. N’est-ce pas un signe que Genève, comme Servette, joue désormais en seconde division ?

Lien permanent Catégories : genève en rade 10 commentaires

Commentaires

  • La RSR a anticipé l'introduction du péage urbain à Genève, une idée pondue par ce même fameux maire de Genève, l'accordéoniste-vert, Mugny.

  • La RSR à peut être une couleur un peu vaudoise (quoique ???), mais que dire de la TSR qui dans le cadre des émissions d'informations ne sort que très peu de la zone genevoise. Les cantons romand devraient être traités à part égale dans les 2 médias, laissant le soins de parler "régions" aux radios et TV locales.

  • Eh bien, voilà un billet fichtrement bien torché, M.le descendant d'Urbain.

  • Et pour en rajouter une couche, on peut mentionner que Lausanne est assez bien ancré en Suisse, alors que Genève est une pièce rapportée qui se "ganguille" au sud-ouest sans solide attache.
    Quel Urbain: le pape Urbain II à la prolifique descendance ou le pape de la Heimatliteratur vaudoise ?

  • Je pense que M. Mugny, trop occupé par toutes les affaires (plus ou moins bizarres pour ne pas dire louches) qui se passent dans sa ville , n'a pas le temps d'écouter la radio romande, sinion, comme beaucoup d'auditeurs de toute la Romandie il dirait : "Arrêtez de nous bassiner avec la politique genevoise !"
    Et puis franchement, le reste de la Suisse romande, Vaud y compris bien sûr, est peut-être rupestre, mais Genève c'est Clochemerle !

  • Je pense que M. Mugny, trop occupé par toutes les affaires (plus ou moins bizarres pour ne pas dire louches) qui se passent dans sa ville , n'a pas le temps d'écouter la radio romande, sinion, comme beaucoup d'auditeurs de toute la Romandie il dirait : "Arrêtez de nous bassiner avec la politique genevoise !"
    Et puis franchement, le reste de la Suisse romande, Vaud y compris bien sûr, est peut-être rupestre, mais Genève c'est Clochemerle !

  • Qu'il retourne au "Courrier" (le dernier canard genevois) et de cette façon ce journal aura récupéré son rédacteur qui lui a fait perdre ses lecteurs et nous serons débarrassés de ce Khmer Vert !

  • Un grand bonjour!

    En attendant Lausanne à un quartier moderne le Flon et on y vient de loin faire la fête pas comme cette ennuyeuse ville de Genève qui malgré qu'elle soit ma ville me fait honte(Sale,quatiers peu accueillants, bars, discos nuls et sans ambiance etc... De plus, Lausanne a un métro de construit et n'est pas toujours entrain de tergiverser, elle agit, elle. Genève c'est la déprime!!! On voudrait se faire couler qu'on agirait pas autrement. Mugny fait partie du tout!!!!

    Alors ou est le rupeste à Genève ou à Lausanne!!

    Bonne journée

  • Le plus beau coin de Genève: Cornavin, voie 4 et voie 6.

  • xiao zhuang

Les commentaires sont fermés.