14/12/2007

Vae Victis, Herr Blocher !

la rage du fakir Un bon croquis, n'est-ce pas, vaut mieux qu'un long discours!

Alors savourons, autant que faire se peut, la rage du fakir zurichois, brusquement étonné par le jeu d'alliances et de contre-alliances secrètes qui fait tout l'intérêt de la politique…

Hué et humilié, le fakir populiste, n'en doutons pas, aura bien d'autres occasions de mordre et de laisser exploser sa rage. Laissons-le ruminer sa vengeance, bien au chaud dans sa niche de luxe. Laissons-le haïr ce pays qu'il prétend défendre et honorer. N'écoutons pas ses plaintes de vieil homme poignardé dans le dos. Quatre ans, c'est peu et c'est beaucoup pour se faire détester de ses pairs…

Notre petit fakir a réussi cet exploit: rendons-lui cette justice!

Une femme de plus au Conseil fédéral, c'est une chance de plus d'ouvrir le débat, de faire entendre d'autres idées, de laisser une chance, peut-être, à l'avenir de ce pays — qui ne se joue ni sur le terrain de la xénophobie, ni sur celui de l'isolement, ni sur celui du mépris social…

Alors, Hop, Evelyne, courage et bonne chance !

10:19 Publié dans badinage | Lien permanent | Commentaires (8) | | |  Facebook

Commentaires

Ce n'est peut-être plus lui, le problème, mais plutôt ses sbires et leur capacité d'intimidation des "bons" UDC...

Écrit par : Géo | 14/12/2007

Cecini sparsa Blocherii victricia fulmina campis, omnibus bellis par esse non poterat.

Écrit par : Rabbit | 14/12/2007

Quo usque tandem abutere, Blochus, patientia nostra?

Écrit par : azrael | 14/12/2007

"Delenda senatum !" Blochus ejiceret dixit.

Écrit par : Rabbit | 14/12/2007

In vino veritas - Genoss Kulturschafende

"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir".

La culture est l'opium du peuple,...

Écrit par : E.T | 14/12/2007

Est-ce que quelqu'un pourra remplacer la tête du mouton noir par celle de Blocher? Je l'aurai fa, mais je ne sais pas comment le faire car je ne suis pas doué en informatique ????

Écrit par : Ticoq | 14/12/2007

Christophe Blocher me fait penser à "Mugabe". Il ne respecte pas la démocracie car c'est le Parlement qui a élu la candidate d'UDC. Il agit comme 1 dictateur lui aussi. Lui et son parti font peur aux gens avec des menaces et référendums. Heureusement que la démocratie existe encore en Suisse.

Écrit par : Ticoq | 14/12/2007

ET@ "In vino veritas - Genoss Kulturschafende"
vous vouliez dire "à petit vin petit latin" ? Moi aussi...

Écrit par : Géo | 14/12/2007

Les commentaires sont fermés.